La consommation française de carburants a progressé de 0,5% en 2017

  • AFP
  • parue le

La consommation des carburants routiers a progressé de 0,5% en France l'an dernier, portée par la hausse du nombre de véhicules à essence, selon les chiffres de l'Union française des industries pétrolières (UFIP) diffusés jeudi.

En 2017, les livraisons d'essence super sans plomb ont progressé de 3,9% tandis que celles de gazole reculaient de 0,2%. La part du gazole reste toutefois toujours prépondérante à 80,2% sur les 12 mois. "Les supercarburants poursuivent leur croissance, tirés par les achats de véhicules neufs essence en forte croissance cette année", a commenté Francis Duseux, président de l'UFIP, cité dans un communiqué.

Pour l'ensemble des produits pétroliers (carburants routiers et aériens, ainsi que combustible de chauffage), "la consommation continue à croître de 0,7% malgré les gains d'efficacité énergétique, compte tenu de la forte augmentation du nombre de véhicules et de l'augmentation du trafic aérien", a souligné Francis Duseux.

Au seul mois de décembre, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé de 2,2%. Celles de super sans plomb ont augmenté de 1,7% tandis que celles de gazole chutaient de 3,1%. Les voitures diesel se vendent beaucoup moins actuellement en France, alors que le gouvernement alourdit la fiscalité sur le gazole pour l'aligner sur celle de l'essence.

Modération des commentaires

Plusieurs lecteurs ont déploré récemment quelques attaques personnelles dans les commentaires.

Nous vous demandons de bien vouloir continuer à échanger de façon constructive dans cet espace, sans insultes à l’égard de vos contradicteurs.

Merci d’avance pour votre compréhension et pour la richesse de vos contributions.

Ajouter un commentaire