La Russie interdit les exportations de produits pétroliers et de charbon vers l'Ukraine

  • AFP
  • parue le

La Russie interdira les exportations de produits pétroliers et de charbon vers l'Ukraine à partir du 1er juin, selon les termes d'un décret gouvernemental signé jeudi par le Premier ministre Dmitri Medvedev.

Cité par l'agence de presse officielle TASS, Dmitri Medvedev a justifié cette décision par la décision de l'Ukraine il y a quelques jours "d'élargir la liste des produits russes interdits en Ukraine", obligeant Moscou à prendre "des mesures de réciprocité".

À partir du 1er juin, le charbon, le pétrole, les produits dérivés du pétrole et plusieurs autres produits industriels russes ne pourront plus être vendus à l'Ukraine. Ces productions auront besoin "d'autorisations particulières" pour être exportées, selon le Premier ministre russe, qui n'a pas précisé les conditions pour obtenir ces autorisations.

Ce décret interdit également l'importation en Russie d'une série de biens ukrainiens, des vêtements aux chaussures en passant par le papier et le carton, ainsi que l'équipement lourd ou les tubes d'acier destinés à l'industrie du pétrole et du gaz.

Ces biens "ont représenté l'an passé 250 millions de dollars" d'importations, a précisé Dmitri Medvedev.

Ces mesures interviennent à quelques jours du deuxième tour de l'élection présidentielle en Ukraine : le président sortant Petro Porochenko est en ballotage défavorable face au comédien Vladimir Zelenski, arrivé largement en tête au premier tour.

La Russie et l'Ukraine sont à couteaux tirés depuis 2014 et le mouvement pro-européen du Maïdan, qui a provoqué la fuite à Moscou du président Viktor Ianoukovitch. Ce mouvement a été suivi de l'annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, puis d'une guerre dans l'est du pays avec des séparatistes pro-russes qui a fait près de 13 000 morts.

Ajouter un commentaire