Le Sri Lanka ne construira plus de nouvelle centrale au charbon

  • AFP
  • parue le

Le Sri Lanka ne construira plus de nouvelle centrale thermique au charbon, a annoncé mardi le gouvernement à quelques jours du sommet de la COP26 sur le climat.

Le gouvernement a approuvé l'arrêt de la construction de nouvelles centrales au charbon et encouragera désormais "les invetisseurs locaux et étrangers à mettre en place d'avantage de projets d'énergies renouvelables", a déclaré le porte-parole de l'exécutif Ramesh Pathirana.

Cette décision entraîne l'abandon d'un projet de centrale à charbon au nord de Colombo, ont indiqué à l'AFP des responsables du Comité électrique de Ceylan. Ce projet avait été annoncé l'an dernier mais les travaux n'ont pas encore commencé.

Environ 44% de l'électricité au Sri Lanka est produite dans des centrales thermiques ou hydroélectriques, 9% dans des centrales au fioul et le reste provient d'énergies renouvelables.

Le Sri Lanka, dont le président Gotabaya Rajapaksa assistera à la COP26 à Glasgow à partir du 31 octobre, n'a encore annoncé aucun objectif pour parvenir à la neutralité carbone.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture