Voeux site

Le Turkménistan et l'Afghanistan renforcent leur coopération

  • AFP
  • parue le

Le Turkménistan a annoncé jeudi l'inauguration d'un tronçon ferroviaire, d'une ligne électrique et d'un câble optique vers l'Afghanistan, l'ex-république soviétique cherchant à renforcer son rôle dans la reconstruction de l'économie afghane ravagée par la guerre.

Le président afghan Ashraf Ghani et son homologue turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov ont participé par visioconférence à ces cérémonies d'inauguration, selon la diplomatie du Turkménistan, un pays très fermé riche en hydrocarbures.

La ligne à haute tension de 153 kilomètres de long relie Kerki, dans le sud-est du Turkménistan, à Sheberghan en Afghanistan. Financée notamment grâce à la Banque asiatique de développement, elle doit permettre d'alimenter en électricité Mazar-i-Sharif, la 4e ville afghane.

Le nouveau tronçon de chemin de fer prolonge quant à lui la ligne reliant les deux pays depuis 2016 : si le train s'arrêtait jusqu'alors à la frontière afghane, il va désormais jusqu'à Andkhoi, 30 kilomètres au sud.

Le Turkménistan et l'Afghanistan partagent près de 750 kilomètres de frontière. Selon le chef de la diplomatie turkmène, Rachid Meredov, 1,25 milliard de dollars ont été dépensés ces dernières années par Achkhabad dans des projets visant à renforcer son partenariat avec Kaboul.

Le Turkménistan envisage désormais de commencer la construction de la section afghane d'un gazoduc reliant les deux pays au Pakistan et à l'Inde, avait-il ajouté en novembre. Le gazoduc TAPI (Turkménistan, Afghanistan, Pakistan, Inde), qui est encore loin d'être achevé, doit à terme transporter plus de 30 milliards de m3 de gaz naturel par an en provenance du gigantesque gisement turkmène de Galkynych.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet