Sept pays demandent à la Commission européenne une feuille de route sur l'hydrogène

  • AFP
  • parue le

Plusieurs pays de l'Union européenne ont demandé lundi à la Commission européenne de leur présenter une feuille de route pour le développement de l'hydrogène, une source d'énergie qui intéresse le bloc pour sa transition vers une société décarbonée.

Six pays de l'UE - Pays-Bas, Autriche, Allemagne, France, Belgique, Luxembourg - ainsi que la Suisse affichent leur soutien à cette énergie, jugée respectueuse de l'environnement dans certaines conditions de production, indique une déclaration publiée lundi en amont d'une visioconférence des ministres de l'Énergie de l'UE. Ils demandent à la Commission une feuille de route avec des objectifs pour 2030 et au-delà.

"Pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2050, nous devons décarboner le système énergétique. L'hydrogène propre est un vecteur énergétique indispensable à la neutralité climatique", a souligné le ministre de l'Economie et de la Politique climatique néerlandais, Eric Wiebes, dans un communiqué.

Cette déclaration suit de moins d'une semaine l'annonce par l'Allemagne d'un investissement massif dans cette technologie: 9 milliards d'euros d'argent public, avec l'ambition de devenir le "fournisseur et producteur numéro 1" d'hydrogène au niveau mondial. De son côté, la France a annoncé consacrer 1,5 milliard d'euros sur trois ans pour "parvenir à un avion neutre en carbone en 2035", grâce notamment à l'hydrogène.

Durant leur réunion lundi, les ministres se sont accordés sur le fait que les technologies comme l'hydrogène issu d'énergie renouvelable et les réseaux électriques intelligents sont "de grande importance pour la création d'emplois en Europe, la compétitivité et la décarbonation", souligne un communiqué du Conseil de l'UE.

À ce titre, les 27 "attendent avec impatience" la stratégie sur l'hydrogène préparée par la Commission européenne. Elle sera publiée le 8 juillet. La part de l'hydrogène dans le bouquet européen pourrait passer de moins de 2% actuellement à 10%, voire 16% d'ici 2050, selon la commissaire à l'Energie Kadri Simson.

"Nous nous concentrerons bien sûr sur l'hydrogène produit à partir d'électricité renouvelable, mais dans la phase de transition, il peut aussi y avoir un rôle pour d'autres formes d'hydrogène à faible teneur en carbone - pour créer l'offre nécessaire à mesure que nous augmentons l'hydrogène vert", a-t-elle avancé.

L'hydrogène est considéré comme un moyen d'accompagner la transition énergétique en permettant de stocker à grande échelle de l'électricité et en servant de carburant dans les véhicules électriques, garantissant une meilleure autonomie que les batteries. Il est aujourd'hui produit essentiellement avec des énergies fossiles.

Commentaires

EtDF

Un petit pas vers l'hydrogène vers un grand pas pour l'humanité... ??? Si c'est bien l'hydrogène qui a mis quelques hommes sur la Lune et dans l'ISS, il a fallu 50 ans et plus.... (on parle de 2050) pour penser à l'hydrogène vert mis au services des hommes sur la Terre.. .
Soyons encore un peu patient.. ça doit encore se discuter rue de la Loi.. !
Antérieurement:
World's first use of an internal combustion engine in a primitive automobile' - built by François Isaac de Rivaz (from Switzeland) in 1808 powered by mixture of hydrogen and oxygen (Paris)
In 1863 the Hippomobile designed and built by Jean Joseph Etienne Lenoir (from Belgium) with a hydrogen gas fuelled one cylinder internal combustion engine made a test drive from Paris to Joinville-le-Pont: top speed about 9 km in ~ 3 hours
Yes, my friends, I believe that water will one day be employed as fuel, that hydrogen and oxygen which constitute it, used singly or together, will furnish an inexhaustible source of heat and light, of an intensity of which coal is not capable. 1874 - Jules Verne - The Mysterious Island
Ce n'est quand même pas une accélération fantastique... mais déjà des gouvernants européen se sentiraient responsables
C'est vrai que le Japon a déjà embrayé fort sur hydrogène/énergie, la Corée s'y met, la Chine considère fortement cette option, et même les USA peuvent être Great Again avec Nikola...

Et à quand l'électricité nucléaire, source des plus décarbonées, mais consommée en régime intermittent (jour // nuit), à quand l'éolien et le PV, sources à production essentiellement intermittente (vent // soleil... alors toutes orientées vers la production d'hydrogène à bas coûts lorsque hors pic de demande...
Reste que le stockage power-to-gas à la Air Liquide-Product-Linde.. c'est un peu pas le pied.. mais talon d'Achille version CO2! Remplir des cavernes, gare aux fuites?? Comprimer, liquéfier.. gare au rendement...!!
A suivre...

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet