Nucléaire : l'EPR finlandais autorisé à démarrer par l'autorité de sûreté

  • AFP
  • parue le

L'autorité finlandaise de sûreté a donné son autorisation pour démarrer le réacteur nucléaire EPR d'Olkiluoto 3 construit par le consortium franco-allemand Areva-Siemens, a annoncé jeudi l'exploitant finlandais de la centrale, qui vise une production commerciale en juin.

Au terme d'un chantier qui accuse près de douze ans de retard sur le calendrier initial, le Stuk a accordé "l'autorisation de procéder à la divergence et effectuer des tests à faible puissance" avec un premier démarrage au cours du mois de décembre, a annoncé le producteur d'électricité TVO dans un communiqué.

L'exploitant de la centrale d'Olkiluoto, située dans le sud-ouest de la Finlande, table désormais sur une première production d'électricité fin janvier et une production régulière en juin. "La réaction nucléaire dans le réacteur OL3 va être déclenchée pour la première fois au cours du mois de décembre", précise TVO. Selon le régulateur nucléaire finlandais, les tests menés ces derniers temps "démontrent que le réacteur fonctionne comme prévu", souligne le groupe. Areva s'est de son côté réjoui dans un communiqué "du franchissement de cette étape clé".

Le démarrage, autorisé à faible puissance, se fera par étapes encore soumises à des autorisations du régulateur pour passer à 5%, puis 30%, puis 60% de la capacité de 1 650 mégawatts du réacteur.

Olkiluoto-3, qui s'ajoute à une centrale comportant deux réacteurs en opération, est le premier chantier d'un réacteur nucléaire à avoir été commandé en Europe après la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

Le fiasco de sa construction, lancée en 2005 et qui devait initialement être terminée en 2009, a entraîné des pertes considérables pour Areva et terni l'image de l'EPR, censé incarner la renaissance du nucléaire. Deux d'entre eux ont déjà été lancés en Chine et un autre est en construction à Flamanville, dans le nord-ouest de la France, là aussi un chantier avec des nombreux retards et problèmes.

Commentaires

Serge Rochain

Au moins le compteur des indemnités de retard va cesser de tourner.... l'heure du bilan approche, braves gens sortez le carnet de chèques, AREVA, c'est la France, nous.

Patrice LUCCHINI

Les centaines de milliards des Enr sont déjà sortis ou programmés pour les décennies à venir du fait des subventions considérables aux industriels de l'éolien, énergie intermittente et non pilotable dont on voit bien dans les périodes anticycloniques qui se multiplient en Europe les limites en termes de production et surtout de remplacement des énergies fossiles ou nucléaire et de désorganistaion des réseaux et du marché. Bientôt la fusion nucléaire enverra dans les poubelles de l'histoire les moulins à vent (et surtout à fric) qui n'auraient jamais dû en sortir.

Rochain

Il n'y a aucune centaine de milliards sortis ou à sortir pour promouvoir les renouvelables. Le plan, s'Il va jusqu'au bout aura coûté 120 milliards à son échéance de 2045 à un moment ou le renouvelable produira déjà depuis pas mal de temps plus de 50% de l'électricité et quand vous ferez le copte vous verrez que le prix du KWh aura été moins de deux fois inférieur à celui du nucleaire.
Vous êtes dans l'illusion sur toute la longueur de votre post. Vôtre ignorance vous conduit à dire que bientôt la fusion nucléaire enverra tout ça aux oubliettes alors qu'il n'y a aucun horizon prévisible pour ne serait-ce que résoudre les questions déjà connue concernant ce qui devrait permettre de conduire à la production d'électricité par ce moyen. Et ce n'est pas les béotien tombés de la dernière pluie qui n'ont pas la moindre competance qui peuvent se permettre de délivrer une opinion éclairée sur le sujet.
Il en va de même quant à vos affabulations sur les illusoires périodes anticycloniques couvrant toute l'Europe qui se multiplier aient selon vous, alors qu'elles ne sont que le produit de fac news venu du lobby nucléaire comme le démontrent les archives des services météo de tous les pays et même rien que celles de météo France sur une durée de 20 ans d'enregistrement et même ma très modeste collection de cartes des venrs de l'été France depuis janvier 2021.
Alors fermez la une bonne fois pour toutes avec vos convictions religieuses qui perturbent un débat appuyé sur des faits avérés

Francois Longatte

Exact, mais enfin il démarre!
Un échec commercial, technique et stratégique, enfin si il tourne.....

Marc Diedisheim

Nous payons le prix de la reconstruction de toutes les expériences et compétences que des décennies d'obsession anti-nucléaire ont fait perdre à notre industrie. Nous citoyens, nous avons laissé faire. Bien cordialement.

jean-jacques Attia

Nous, citoyens-consommateurs, avons déjà sorti le carnet de chèques pour financer les EnRi, et ce n'est qu'un début. La dette déjà programmée pèsera pour de très longues années. Sans aucun bénéfice pour le climat, sans aucun bénéfice pour le réseau électrique menacé par une instabilité croissante, sans aucun bénéfice pour tous les malheureux qui ont vu et verront leur cadre de vie bouleversé, les paysages sacrifiés, la biodiversité en berne. 1/3 d'oiseaux en moins en quinze ans, 38 % de chiroptères en moins en dix ans. Cela ne vous suffit-il pas M. Rochain ? C'est avec impatience que j'espère l'heure du bilan de ceux que vous adorez et qui nous pille sans retenue.

jean-jacques Attia

...nous pillent... Voilà que je copie M. Rochain !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture