Les Émirats arabes unis prêts à augmenter leur offre pétrolière de plus d'un million de barils par jour

  • AFP
  • parue le

Les Émirats arabes unis sont prêts à augmenter leur approvisionnement en pétrole de plus d'un million de barils par jour (Mb/j), alors qu'une guerre des prix s'intensifie entre l'OPEP et la Russie, a annoncé mercredi Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc).

"Conformément à notre stratégie de croissance de la capacité de production (...), nous sommes en mesure d'approvisionner le marché avec 4 Mb/j en avril", a indiqué l'entreprise publique dans un communiqué. "Par ailleurs nous allons accélérer notre objectif de capacité à 5 Mb/j", a précisé Adnoc, une entreprise publique des Émirats, pays membre de l'OPEP qui produit jusque-là environ 3 Mb/j.

Son annonce intervient quelques heures après celle du géant pétrolier Saudi Aramco qui envisage également d'augmenter sa capacité de production de pétrole de 1 Mb/j pour la porter à 13 Mb/j, selon un communiqué. Mardi le premier exportateur mondial de pétrole brut avait déjà décidé d'augmenter sa production d'au moins 2,5 Mb/j pour atteindre un niveau record de 12,3 Mb/j à partir d'avril.

La position de Riyad et d'Abou Dhabi, deux alliés importants au sein de l'OPEP, s'inscrit dans le cadre d'un bras de fer avec Moscou.

La semaine dernière, la Russie a refusé de céder à la demande de l'Arabie saoudite, chef de file de l'OPEP, de réduire la production de brut afin de compenser la baisse de la demande mondiale en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus.

En réaction, la puissance du Golfe a procédé à la plus forte baisse de ses prix en 20 ans, s'efforçant de capter des parts de marché de Moscou et déclenchant des remous sur les marchés financiers.

"En réponse aux conditions du marché, et pour offrir une meilleure visibilité à nos clients, Adnoc annoncera prochainement les prix à terme pour les mois de mars et avril 2020", a encore indiqué l'entreprise émiratie. "Cette décision a été prise pour que nos clients aient une visibilité du prix et qu'ils puissent se préparer en conséquence", s'est-elle justifiée.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet