Une centrale à charbon va se convertir à la biomasse en Guadeloupe

  • AFP
  • parue le

La conversion prochaine à la biomasse de la centrale à charbon Albioma Caraïbes (AC) va aider à faire passer de 20,5% à 35% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique de la Guadeloupe, s'est félicitée jeudi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

"C'est une première étape vers la diminution de l'usage du charbon sur le territoire guadeloupéen", explique la CRE dans un communiqué. "Elle s'inscrit dans la lignée de l'actuelle programmation pluriannuelle de l'énergie de Guadeloupe qui prévoit 66 mégawatts de capacité supplémentaire fonctionnant à la biomasse en 2023, dont 43 MW en substitution du charbon."

La loi de transition énergétique prévoit pour ces territoires 50% d'énergie renouvelable à horizon 2020.

La centrale AC, qui possède une puissance de 34 MW et produit annuellement 260 GWh (15% de la consommation de l'île), devrait réduire ses émissions de plus de 265 000 tonnes équivalent CO2 par an sur l'ensemble de la chaîne, soit une baisse de l'ordre de 87% par rapport à son fonctionnement actuel au charbon, une fois convertie à la biomasse.

Ajouter un commentaire