Newsletters des énergies

Bilan des électriciens européens : production et facteur carbone

parue le
Electriciens européens

Le panel des électriciens de l'étude Carbon Factor produit 68% de la production d'électricité en Europe. (©photo)

Le cabinet PwC a présenté, le 14 novembre, la dixième édition du Carbon Factor, une étude portant sur les émissions de gaz carbonique des principaux électriciens européens en 2010. Ceci constitue l’occasion de passer en revue la production et le facteur carbone de 18 groupes aux mix diversifiés.

Production électrique

Dans un contexte de reprise, la production électrique des 18 groupes considérés a augmenté de presque 5% et atteint 2 130 TWh, dont 664 TWh produits par EDF seul. Les cinq plus grands groupes européens produisent près de 2/3 de l’électricité totale produite par le panel.

Production électrique des électriciens européens en TWh, de 2008 à 2010 (©PwC)

Production électrique des électriciens européens en TWh, de 2008 à 2010 (©PwC)

La part des énergies renouvelables progresse légèrement dans le mix électrique global des différents électriciens, passant de 16,2% à 16,9% en 2010. L'Union européenne avait fixé un objectif de 21% d’électricité d’origine renouvelable à partir de 2010 (directive 2001/77/CE).

Rappelons que les énergies thermiques (charbon, gaz, fuel) produisent près de la moitié de l’électricité dans l’Union européenne à 27.

Mix de production électrique en Europe en 2008 : la courbe sépare les énergies faiblement carbonées des énergies thermiques (©Observatoire de l'industrie électrique)

Mix de production électrique en Europe en 2008 : la courbe sépare les énergies faiblement carbonées (en dessous) des énergies thermiques (©Observatoire de l'industrie électrique)

 

Facteur carbone

Les émissions de CO2 des électriciens augmentent plus faiblement que leur production, à hauteur de 2%. Elles atteignent 717 Mt en 2010, soit près de 15% des émissions totales de CO2 estimées en 2010 dans l’Union européenne (4610 Mt). 

Plus que les émissions de CO2 (qui sont facteurs de la production et de la composition du mix électrique), c’est le facteur carbone qui permet de mesurer l’empreinte carbone d’un groupe au regard de sa production. Ledit facteur carbone mesure le nombre de kg de CO2 émis par MWh produit. Celui des 18 électriciens du panel a globalement diminué en 2010 : 337,3 kg CO2/MWh, soit une baisse de 9 kg par rapport à 2009 (-3%). Il existe d'importantes disparités selon les électriciens :

  • le groupe norvégien Statkraft qui produit plus de 90% de son électricité à partir d’énergies renouvelables (principalement hydraulique) présente le plus faible facteur carbone du panel (30 kg CO2/ MWh) ;
  • EDF émet seulement 133 kg CO2/ MWh en raison de son parc électrique peu carboné à plus de 80% (énergies nucléaire et renouvelables) ;
  • le groupe allemand RWE (200 TWh de production électrique et 143 Mt d’émissions de CO2) présente un facteur carbone très élevé de 715 kg CO2/MWh malgré une forte progression des énergies renouvelables dans son mix électrique en 2010 (part progressant de 3 à 5%). Cela est dû à la prépondérance du charbon dans sa production d’électricité.

Facteur carbone 2010 par société en kg/MWh(©PwC)

Facteur carbone 2010 par société en kg/MWh(©PwC)

Cette année, le cabinet PwC a également voulu prendre en compte les émissions de CO2 « indirectes », dites de scope 3, en amont du site de production d’électricité (en intégrant par exemple les émissions de gaz carbonique émises lors de l’installation d’une centrale nucléaire ou hydraulique ou lors de la fabrication d’une éolienne). Les informations restent malheureusement trop lacunaires à ce sujet, bien qu’il soit démontré que des énergies à faibles émissions directes (comme les énergies hydraulique et nucléaire) contribuent de manière plus significative aux émissions de scope 3.

Notons que le facteur carbone va constituer une préoccupation croissante des électriciens européens avec l'ouverture de la phase III (janvier 2013-décembre 2020) du système communautaire d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre (quotas payants). 

Retrouvez le détail de l’étude en cliquant ici.