BP Statistical Review of World Energy 2021 : les chiffres clés de l’énergie dans le monde

parue le
Mine de charbon en Afrique du Sud

Mine de charbon en Afrique du Sud (©Glencore)

La major BP a publié le 8 juillet sa publication annuelle sur les grandes données de l'énergie dans le monde(1). Présentation sous forme d'infographies de quelques chiffres clés à retenir portant sur l'année 2020, très fortement marquée par la pandémie de Covid-19.

Une chute historique de la consommation mondiale d’énergie et des émissions de CO2...

En 2020, la consommation mondiale d’énergie primaire a chuté de 4,5% par rapport à 2019, soit la plus forte baisse depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale (elle avait augmenté de 1,3% en 2019 et de 2,8% en 2018). Cette évolution est en particulier liée à « un effondrement sans précédent de la demande de pétrole » ( - 9,3% en 2020) avec l'arrêt de nombreux moyens de transport dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Les émissions mondiales de CO2 liées à la consommation d’énergie ont même chuté de 6% en 2020, ce qui constitue également le plus important déclin depuis 1945 (elles avaient augmenté de 0,5% en 2019). BP souligne que « ce niveau de baisse des émissions correspond à ce que le monde devrait accomplir en moyenne chaque année durant les 30 prochaines années pour être en bonne voie d'atteindre les
objectifs de l'Accord de Paris
».


Consommation d'énergie et émissions de CO2

Consommation d'énergie par habitant en 2020
En 2020, la consommation d'énergie par habitant en France était supérieure de 87% à la moyenne de l'Afrique. (©Connaissance des Énergies, d'après BP Statistical Review of World Energy)

Mais un mix énergétique toujours très carboné...

En 2020, les énergies fossiles ont encore compté pour 83,1% du mix énergétique mondial (contre 84,3% en 2019 et 84,7% en 2018) et pour 61,3% de la production mondiale d'électricité. Le pétrole reste de loin la principale source d’énergie consommée dans le monde (31,2% de la consommation mondiale d’énergie primaire en 2020), devant le charbon (27,2%).

Pour que l’électrification puisse contribuer à la transition énergétique « bas carbone » au niveau mondial, la production électrique doit naturellement être elle-même décarbonée. Or, le charbon est toujours de très loin la principale source d’électricité dans le monde : ce combustible a compté pour 35,1% de la production mondiale d’électricité en 2020 (contre 36,4% en 2019).

BP souligne par ailleurs, parmi les faits marquants de 2020, la hausse impressionnante des capacités électriques éoliennes et solaires : + 238 GW durant l'année, soit « 50% de plus que le plus fort développement annuel précédemment connu ». Malgré cette forte progression, les filières éolienne et solaire n'ont respectivement compté que pour 5,9% et 3,2% du mix électrique mondial en 2020, ce qui en fait les 3e et 4e sources d'électricité bas carbone après l'hydroélectricité (16%) et le nucléaire (10,1%).

Mix énergétique et mix électrique en 2020

Les chiffres clés du pétrole et du gaz naturel en 2020

La major BP a historiquement diffusé des données particulièrement détaillées sur les hydrocarbures. Nous vous restituons ci-après les chiffres clés sur le pétrole et le gaz naturel en 2020 : réserves, production et consommation, principaux pays acteurs du marché, etc. 

Chiffres clés du pétrole et du gaz dans le monde en 2020

Sur le même sujet