Newsletters des énergies

Combien y a-t-il de réacteurs nucléaires en Ukraine ?

Les deux réacteurs de la centrale de Khmelnitski en Ukraine

Les deux réacteurs en service de la centrale de Khmelnitski ont généré au total près de 12,7 TWh en 2017. (©Energoatom) 

Les autorités ukrainiennes ont annoncé, début décembre 2014, un « incident »(1) au sein de l’une de leurs centrales nucléaires. Bien que cet incident, sans gravité, ait affecté la partie électrique d’une tranche et non sa partie nucléaire, l’information a suscité certaines inquiétudes, nourries par le souvenir de Tchernobyl. Rappelons que l’Ukraine fait partie des principaux producteurs électronucléaires dans le monde, avec ses 15 réacteurs nucléaires en activité.

Le parc nucléaire ukrainien est constitué de 4 centrales :

  • Zaporizhzhya (6 réacteurs), située dans le sud-est du pays et dotée d’une puissance cumulée de 5 700 MW ;
  • Rovno (4 réacteurs), dans le nord-ouest du pays, d’une puissance cumulée de 2 657 MW ;
  • South Ukraine (3 réacteurs) dans le sud-ouest du pays, d’une puissance cumulée de 2 850 MW ;
  • Khmelnitski (2 réacteurs), dans l’ouest du pays, d’une puissance cumulée de 1 900 MW.

Deux réacteurs supplémentaires sont en cours de construction au sein de la centrale de Khmelnitski. Tous les réacteurs sont à eau pressurisée (REP ou PWR en anglais), soit la même filière que l’ensemble des réacteurs nucléaires français. Ils sont exploités par la compagnie nationale Energoatom.

Le parc nucléaire ukrainien en service a une puissance installée de 13,1 GW, ce qui en fait le 8e plus important parc nucléaire au monde en matière de capacité installée (100 GW nucléaires aux États-Unis, 63,1 GW en France). Il a généré 155,4 TWh en 2017, soit environ 55,1% de la production électrique ukrainienne cette année-là(2). En 2017, l’énergie nucléaire a occupé une place plus importante dans le mix électrique d'un seul autre pays : la France (71,6%).