Datteln 4, une nouvelle centrale au charbon dans le paysage électrique allemand

parue le
Centrale au charbon de Datteln 4

Vue de la centrale de Datteln 4, dans laquelle « plus de 1,5 milliard d’euros ont été investis », selon son exploitant Uniper. (©Uniper SE).

En Allemagne, une nouvelle centrale au charbon a été mise en service dans l’ouest du pays le 30 mai. Cette installation de 1 100 MW de puissance suscite l’incompréhension des organisations environnementales, alors même que le pays a annoncé en début d’année son intention de « sortir du charbon » d’ici à 2038.

Une feuille de route de sortie du charbon d’ici 2038

L’Allemagne s’est fixé pour objectif de sortir du charbon au plus tard d'ici à 2038 (voire en 2035). En 2019, les centrales au charbon allemandes ont produit plus de 150 TWh dans le pays, soit 29,2% de l’électricité injectée l’an dernier sur les réseaux nationaux de transport d’électricité.

Au vu de cette nouvelle échéance, la mise en service de la centrale à charbon de Datteln 4 - dont le démarrage était initialement prévu en 2011 - a de quoi surprendre. Des associations anti-charbon ont manifesté leur incompréhension et leur colère le 30 mai autour du site (l’ONG Greenpeace ayant notamment projeté le slogan « Klimakrise – Made in Germany » sur la tour de refroidissement de 180 m de haut de cette centrale(1)). 

 Production d'électricité en France et en Allemagne
Le charbon a déjà quasiment disparu du mix électrique français mais reste la principale source d'électricité outre-Rhin (tous types de charbon confondus). (©Connaissance des Énergies)

Uniper veut fermer 2,9 GW de centrales à charbon d'ici 2025

L’exploitant de Datteln 4, Uniper (filiale du groupe finlandais Fortum depuis mars 2020(2)), met pour sa part en avant la modernité de sa nouvelle installation (dont le rendement net dépasse 45%). Le groupe compte arrêter d'ici à 2025 toutes ses autres centrales au charbon en Allemagne (2,9 GW de puissance cumulée)(3), bien moins performantes, et affirme viser « la neutralité carbone en Europe d’ici à 2035 ».

Uniper souligne que Datteln 4 fournira de la chaleur par cogénération « à près de 100 000 foyers, institutions publiques et sociales de la ville et de la région » (via un réseau de chaleur) mais ne souhaite pas communiquer sur la production électrique attendue de la centrale. La quasi-totalité de l’électricité produite sera vendue dans le cadre de contrats de long terme (notamment avec la Deutsche Bahn), le prix de vente n’étant pas non plus communiqué.

En tant que centrale au charbon la plus récente d'Allemagne, Datteln 4 « sera la dernière à être retirée du réseau », prévoit Uniper. Le groupe juge par ailleurs « irresponsable d’anticiper aujourd’hui le résultat des examens prévus » dans le cadre de la feuille de route de sortie du charbon (points d'étape en 2026, 2029 et 2032).