Newsletters des énergies

La « batterie géante » de Tesla mise en service dans le sud de l'Australie

Batterie de Tesla

Le système de stockage de Tesla est implanté à près de 15 km au nord de la ville de Jamestown, en Australie-Méridionale. (©Tesla)

Le plus grand système de stockage électrique par batteries lithium-ion au monde a été officiellement mis en service le 1er décembre en Australie-Méridionale. Les batteries fournies par Tesla doivent stocker la production excédentaire d'un parc éolien et contribuer à sécuriser le réseau électrique de cet État. Explications.

Une capacité de stockage de 129 MWh

Qualifié de « batterie géante », le système de stockage électrique installé par Tesla à près de 200 km au nord d’Adélaïde (Australie-Méridionale) est plus précisément composé de plusieurs centaines de ses systèmes de batteries stationnaires « Powerpack »(1). Cette installation occupe une surface d’un hectare, soit près de 30% de plus qu’un terrain de football. Elle dispose d'une puissance de 100 MW et pourra stocker jusqu’à 129 MWh d’électricité.

L’électricité stockée proviendra des surplus de production du parc éolien voisin d’Hornsdale, dont la construction est aujourd’hui achevée à près de 90% par l’entreprise française Neoen(2). Lorsqu’il aura atteint sa pleine puissance (315 MW), ce parc de 99 éoliennes pourrait produire près de 1,05 TWh par an (facteur de charge estimé de 38%), soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 180 000 foyers australiens selon l’exploitant.

Cette production, variable en fonction des ressources en vent, n’est pas nécessairement corrélée à une demande instantanée. Le système de stockage de Tesla doit ainsi permettre de pallier cette intermittence, en absorbant les surplus d’électricité par moments et en les restituant sur le réseau lors des périodes de forte demande. Selon les porteurs du projet, les batteries pourront ainsi satisfaire les besoins électriques de près de 30 000 logements australiens lors des pics de consommation (durant une durée limitée, comme le soulignent les détracteurs du projet).

L’Australie-Méridionale : une ambition renouvelable, un besoin de sécurité

Le système de stockage de Tesla, associé au parc éolien d’Hornsdale, doit permettre de faciliter la gestion de l’équilibre offre/demande sur le réseau électrique. L’Australie-Méridionale, où les tarifs de l’électricité atteignent des sommets, a connu de nombreuses coupures de courant et délestages au cours des derniers mois (notamment début 2017 pendant l’été austral). Fin septembre 2016, des orages violents dans le centre de l’Australie avaient également causé un grand « black out », affectant 1,7 million de personnes dans cet État.

Dans son nouveau plan énergétique(3) lancé en mars 2017, le gouvernement d’Australie-Méridionale s’engage à fournir dans le futur une électricité « plus propre, moins chère et plus sécurisée ». A l’horizon 2025, l’Australie-Méridionale souhaite entre autres que les énergies renouvelables comptent pour au moins la moitié de son mix électrique(4) (qui repose encore majoritairement sur des centrales à gaz à l’heure actuelle).

Le système de batteries de Tesla fait partie d’un plan de 510 millions de dollars australiens (328 millions d’euros) pour renforcer la sécurité du réseau électrique, grâce à des solutions de stockage (des STEP sont entre autres également à l’étude) mais aussi à l’installation de générateurs diesel de secours.

Le projet australien de Tesla, dont le groupe ne souhaite pas communiquer le coût, fait office de vitrine pour sa solution Powerpack, pour accompagner le développement des filières renouvelables intermittentes dans le monde. Le dirigeant du groupe Elon Musk s’était engagé fin septembre à construire en moins de 100 jours son installation de stockage, faute de quoi il promettait de la céder gratuitement. L’opération aura finalement duré 63 jours. Le système de stockage sera rapidement mis à l'épreuve, à l’approche des pics de consommation de l’été austral.

Stockage Tesla Australie
Avec le système de stockage de Tesla, le Premier ministre de l'Australie-Méridionale Jay Weatherill a présenté son État comme un « leader mondial de l'énergie renouvelable fiable ». (©Tesla)