La chute de la consommation américaine de produits pétroliers en 2 graphiques

parue le
Voitures aux États-Unis

Aux États-Unis, la consommation de produits pétroliers a atteint, dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, son plus bas niveau depuis le début des statistiques de l’EIA en 1990. Illustration à travers deux graphiques.

Une consommation chutant de plus de 30% par rapport à « la normale »

Du 18 au 24 avril 2020, la consommation américaine de produits pétroliers était en moyenne de 15,8 millions de barils par jour (Mb/j) selon les dernières données de l’EIA(1). Le niveau de cette consommation est légèrement remonté au cours des 2 dernières semaines. Au plus fort de la chute de la demande (13,8 Mb/j la semaine du 4 au 10 avril 2020), la consommation de produits pétroliers aux États-Unis était inférieure de 32% par rapport à la même période en 2019.

Consommation de produits pétroliers
La consommation américaine de produits pétroliers a connu sa plus forte chute fin mars, suite aux mesures de confinement instaurées dans certains États : - 3,4 Mb/j la semaine du 28 mars au 3 avril (par rapport à la semaine du 21 au 27 mars). (©Connaissance des Énergies, d'après EIA)

Une chute particulièrement marquée de la consommation d'essences et de kérosène

En 2019, la consommation américaine de produits pétroliers était entre autres constituée, selon l’EIA, pour 45% d’essences (pour le transport routier), pour 20% de gazole (pour les transports) et de fioul (pour le chauffage et pour la production d’électricité) et pour 9% de kérosène (pour l’aviation civile et militaire).

Durant l’épidémie de Covid-19, c’est la consommation d’essences qui a le plus chuté en volume, en raison des mesures de confinement affectant les particuliers et de l’arrêt de nombreuses activités économiques. En pourcentage, le produit pétrolier le plus affecté par la chute de la demande est sans surprise le kérosène : l'EIA indique que sa consommation hebdomadaire a chuté de 62% entre la période précédant l’épidémie et mi-avril 2020.

Répartition de la consommation de produits pétroliers
La consommation de gazole (par les camions ou dans l’agriculture) a été moins affectée que celle des autres produits pétroliers, compte tenu du besoin de poursuivre les livraisons de nourriture et de matériel médical notamment. (©Connaissance des Énergies, d'après EIA)