L’énergie et le climat : des clés pour fonder la relance économique

  • Source : Terra Nova

Le think-tank Terra Nova(1) donne la parole, dans une série de contributions baptisée « Coronavirus : regards sur une crise », à des personnes d'horizons variés qui y expriment leurs « réflexions, témoignages et questionnements suscités par la pandémie de Covid-19 ».

Dans la contribution ci-après publiée le 20 mai, c'est Alexandre Perra, directeur exécutif en charge de l'innovation au sein du groupe EDF, qui évoque « l'énergie et le climat : des clés pour fonder la relance économique ». Il y présente sa vision de l'après-crise, avec pour ambition « un ferme maintien, sinon un renforcement, du cap de la réduction des émissions de gaz à effet de serre » et un recul des énergies fossiles, ainsi que ses « pistes concrètes » s'appuyant sans surprise sur le vecteur électrique (en particulier dans les transports).

L'auteur appelle entre autres à « profiter de la présente faiblesse des prix (du pétrole) pour retrouver le chemin d’une fiscalité incitative, tout en retenant aussi la leçon des gilets jaunes » (redistribution juste de la fiscalité écologique) et à modifier le dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE) afin que celui-ci soit davantage mis « au service de la lutte contre le changement climatique »(2).

Lire l'étude  :
La relance énergie-climat post Covid-19
Sources / Notes
  1. Site de Terra Nova.
  2. « Chaque fournisseur d’énergie doit pousser ses clients à accomplir des gestes d’efficacité énergétique. Il est urgent de s’assurer que ces travaux d’efficacité énergétique contribuent également à réduire les émissions de dioxyde de carbone. Il serait tout aussi judicieux que l’assiette du chiffre d’affaires, utilisée pour déterminer les quantités de CEE dont doit s’acquitter chaque énergéticien, soit remplacée par le contenu en carbone de l’énergie vendue. »

Sur le même sujet