« On peut parler indifféremment de chauffage central et de chauffage collectif »

Chauffage central ou collectif

L’eau chaude sanitaire n’est pas nécessairement incluse dans un système de chauffage central. (©photo)

Ils ont en commun de fournir de la chaleur à plusieurs lieux mais un chauffage central n’est pas nécessairement collectif et inversement.

Un « chauffage central » désigne un équipement de production de chaleur centralisé en un point qui alimente en chaleur différents espaces. Il peut être installé à l’échelle d’un seul appartement dans le cas d’un générateur de chaleur qui alimente plusieurs pièces, ou à l’échelle d’un immeuble lorsqu’il dessert plusieurs appartements. Le générateur commun peut, par exemple, être une chaudière, une pompe à chaleur ou encore des capteurs solaires thermiques.

Un « chauffage collectif » désigne un système de production de chaleur, centralisé ou décentralisé, partagé par plusieurs lieux ou habitats. Il s’inscrit en général à l’échelle d’un immeuble ou d’un quartier. Si le système de production de chaleur est réuni en une unité, il peut également être défini comme un chauffage central. Ce n’est en revanche pas le cas s’il est installé en réseau à partir de plusieurs unités de productions, comme cela peut être le cas du chauffage urbain. En effet, un réseau de chaleur urbain peut par exemple être alimenté à la fois par une centrale à biomasse et une centrale à gaz.

Dans certains immeubles, les logements sont raccordés à une même colonne montante mais disposent chacun de leur propre réseau de distribution. On parle alors de « chauffage individuel centralisé » (CIC). Ce système permet de rendre chaque logement maître de sa conduite de chauffage et d’individualiser la consommation, contrairement au chauffage collectif.

dernière modification le
Sources / Notes