Pipelines d'hydrogène et lignes électriques en courant continu à haute tension : que privilégier ?

  • Source : Oxford Institute for Energy Studies (OIES)

« Alors que le monde s’efforce de décarboner ses systèmes énergétiques, le choix entre transporter de l’énergie verte sous forme d'électrons via des lignes à courant continu à haute tension (HVDC en anglais) ou sous forme de molécules via des pipelines d'hydrogène apparaît comme une décision cruciale ».

La publication ci-après (en anglais) mise en ligne ce 2 novembre par l'Oxford Institute for Energy Studies (OIES)(1) compare les caractéristiques techniques et économiques de ces deux grandes voies, tout en repoussant l'idée de « considérer ces technologies comme des concurrentes, ce qui dément leur nature complémentaire ».

Pour rappel, l'électrification bas carbone des systèmes énergétiques constitue un axe central de très nombreux scénarios de prospective, l'électricité étant appelé à devenir le « nouveau pétrole », selon les termes de l'AIE, ce qui nécessitera de disposer de réseaux toujours plus flexibles avec d'importantes capacités de stockage.

Lire l'étude :
Pipelines d'hydrogène et lignes électriques en courant continu à haute tension : que privilégier ?
Sources / Notes
  1. Rapport rédigé par Aliaksei Patonia (Research Fellow, OIES), Veronika Lenivova (Research Associate, Fraunhofer IEG), Rahmatallah Poudineh (Head of Electricity Research, OIES) et Christoph Nolden (Head of Networks and Energy, Fraunhofer IEG).

Sur le même sujet