Newsletters des énergies

Situation énergétique de la Colombie

  • Source : EIA

Pays d’Amérique du Sud de 48,2 millions d’habitants(1), la Colombie est le 5e exportateur mondial de charbon (derrière l’Indonésie, l’Australie, la Russie et les États-Unis en 2015). La production de charbon de ce pays a doublé depuis 2002 et est entièrement contrôlée par des compagnies privées dont le consortium Cerrejon (composé de BHP Billiton et de Xstrata). Les exportations de charbon, qui sont dirigées pour moitié vers l’Europe, occupent une place importante dans l’économie colombienne, avec les exportations pétrolières.

Dans cette note, l’EIA américaine dresse le portrait énergétique de la Colombie dont la consommation d’énergie primaire repose en 2015 à 36,5% sur le pétrole, à 23,7% sur l’hydroélectricité, à 22,4% sur le gaz naturel et à 16,5% sur le charbon(2). Elle y précise en particulier, comme dans toutes ses analyses énergétiques de pays, l’organisation des secteurs pétrolier et gazier en Colombie et les infrastructures existantes pour y transporter les hydrocarbures.

La Colombie est le 3e producteur de pétrole d’Amérique du Sud après le Venezuela et le Brésil bien qu'elle dispose d’assez faibles réserves prouvées. En 2015, le pays a produit légèrement plus d’un million de barils par jour de pétrole et d’autres hydrocarbures liquides (incluant les condensats et les liquides de gaz naturel). Il a exporté la même année vers les États-Unis plus d’un tiers de cette production (370 000 barils par jour de pétrole brut).

Une série de réformes engagées en 2003 pour attirer les investisseurs étrangers a permis de doubler la production de pétrole brut de la Colombie en 10 ans. La chute des cours et les attaques de groupes armés contre les oléoducs (près de 80 attaques en 2015 ont réduit à elles seules l’approvisionnement pétrolier colombien de 41 000 barils par jour) ont toutefois freiné la croissance de la production de pétrole colombienne qui s’est stabilisée au cours des deux dernières années.

L’EIA précise par ailleurs que la Colombie dispose d’un fort potentiel en matière de ressources de « coalbed methane » qui pourraient, si elles sont confirmées, augmenter très significativement les réserves gazières du pays. La Colombie se distingue également par l’importance de son parc hydroélectrique qui génère près de 70% de la production électrique nationale.

Importations de charbon

En 2015, les importations américaines de charbon, certes limitées, provenaient à 79% de Colombie. (©Glencore)

Lire l'étude :
Énergie en Colombie
Sources / Notes
  1. World Population Prospects : The 2015 revision, United Nations.
  2. Le reste étant satisfait par d'autres énergies renouvelables que l'hydroélectricité.

 

Site de l’EIA américaine