Une première depuis 1885 dans le mix énergétique américain…

Éoliennes du parc de Buffalo Mountain

Éoliennes du parc de Buffalo Mountain, dans le Tennessee. (©Invenergy)

Les États-Unis ont consommé plus d’énergies renouvelables que de charbon en 2019 selon les dernières données de l’Energy Information Administration (EIA)(1). Ce n’était plus arrivé depuis 134 ans.

La consommation américaine de charbon à son plus bas niveau depuis 1964

En 2019, la consommation américaine de charbon a baissé de 15% par rapport à 2018 selon l’EIA (c’est la sixième année de chute de la consommation nationale de ce combustible, qui a atteint son plus bas niveau annuel depuis 1964). Dans le même temps, la consommation d’énergies renouvelables aux États-Unis a augmenté de 1% en 2019 par rapport à 2018.

Au total, les énergies renouvelables ont compté pour 11,4% de la consommation d’énergie primaire des États-Unis en 2019, contre 11,3% pour le charbon, loin derrière le pétrole (36,6%) et le gaz naturel (32%).

Consommation américaine de charbon et d'énergies renouvelables

Rappel historique : le bois a longtemps été la principale source d’énergie aux États-Unis « jusqu’au milieu des années 1800 », rappelle Mickey Francis, analyste au sein de l’EIA(2). Le charbon a quant à lui été « consommé au début des années 1800 comme combustible pour les bateaux et les trains à vapeur et pour la fabrication de l'acier, puis il a commencé à être utilisé pour produire de l'électricité dans les années 1880 ».

La chute de la production des centrales au charbon

La chute du « King Coal » aux États-Unis est liée au remplacement progressif de ce combustible par le gaz naturel (porté par la révolution du schiste) dans le secteur électrique. En 2019, les centrales au charbon américaines n’ont ainsi produit « que » 23,5% de l’électricité outre-Atlantique, contre 44,5% une décennie plus tôt.

Les centrales à gaz, et dans une moindre mesure les parcs éoliens, ont ainsi grignoté la part du charbon dans le mix électrique des États-Unis. Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, l’EIA « prévoit que le charbon continuera de perdre des parts de marché au profit du gaz naturel et des énergies renouvelables dans le secteur de l'électricité en 2020 »(3).

Évolution du mix électrique américain