Newsletters des énergies

Y a-t-il des réacteurs nucléaires en Afrique et en Amérique du Sud ?

Centrale nucléaire Embalse Argentine

Exploitée par l’entreprise Nucleoeléctrica depuis 1983, la centrale argentine d'Embalse fait actuellement l'objet de travaux de « remise à neuf » afin de prolonger son exploitation. (©flickr-Nucleoeléctrica Argentina S.A.)

Il est souvent question des réacteurs nucléaires situés en Europe, aux États-Unis et en Asie mais il est rare d’en entendre parler au sujet du continent africain et du sous-continent sud-américain. Pourtant, l’énergie atomique est exploitée dans ces deux zones.

En Afrique, seule l’Afrique du Sud possède des réacteurs nucléaires. Il en existe 2 au sein de la centrale de Koeberg, au sud-ouest du pays. Ces réacteurs à eau pressurisée (REP) ont été connectés au réseau électrique en 1984 et 1985. D’une puissance cumulée de 1 860 MW, ils ont généré à eux deux près de 15,2 TWh en 2016, soit 6,6% de la production électrique du pays. L'Afrique du Sud envisage la construction de 8 nouveaux réacteurs nucléaires d'une capacité cumulée de 9 600 megawatts d'ici à 2030.

En Amérique du Sud, deux pays disposent de réacteurs nucléaires :

  • le Brésil possède 2 REP au sein de la centrale d’Angra, au sud-est du pays. Ces réacteurs ont été connectés au réseau en 1982 et 2000. D’une puissance cumulée de 1 884 MW, ils ont contribué à hauteur de 2,9% de la production électrique brésilienne en 2016 (avec 15,9 TWh produits) ;
  • l’Argentine possède 3 réacteurs nucléaires à eau lourde (le combustible utilisé est l’uranium 238 et non l’uranium 235 comme dans la plupart des autres réacteurs nucléaires). Ceux-ci sont répartis entre 2 centrales : 2 à Atucha connectés au réseau en 1974 et 2014 (1 027 MW cumulés, nord-est du pays) et 1 à Embalse connecté au réseau en 1983 (600 MW, centre du pays). Le parc nucléaire argentin a généré 7,7 TWh en 2016, soit 5,6% de la production électrique du pays cette année-là.

Ces deux pays construisent chacun un nouveau réacteur à l’heure actuelle : Angra 3 au Brésil et Carem 25 en Argentine.

dernière modification le
Sources / Notes

Base de données PRIS, AIEA