Frappes russes : des milliers d'Ukrainiens privés d'électricité dans les zones proches de la ligne de front

  • AFP
  • parue le

Des milliers d'Ukrainiens sont privés d'électricité dans les zones du sud et l'est du pays proches de la ligne de front à la suite de frappes russes sur des infrastructures énergétiques, a indiqué vendredi le ministère ukrainien de l'Energie.

Dans le Sud, les bombardements ont plongé dans le noir plus de 28.000 consommateurs dans la ville de Kherson pilonnée par l'armée russe quasi-quotidiennement et environ 3.000 autres dans sa région, a indiqué le ministère sur Telegram sans pour autant préciser quand les coupures ont eu lieu.

Dans la région de Kharkiv (Est), une frappe a endommagé une infrastructure énergétique. "Plus de 17.600 consommateurs restent sans électricité", a ajouté le ministère.

Dans la région de Donetsk (Est), un bombardement russe a endommagé une ligne de haute tension coupant le courant dans la ville de Kostiantynivka. "Au total, 122 localités sont sans électricité", selon la même source.

L'Ukraine s'attend à une nouvelle campagne d'attaques russes sur son réseau énergétique comme c'était déjà le cas l'hiver précédent, lorsque des millions d'Ukrainiens furent privés de chauffage ou d'électricité par des températures glaciales.

La Russie accumule des missiles pour des attaques contre des infrastructures ukrainiennes en hiver, a déclaré jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky à un groupe de médias dont l'AFP.

"Je pense que nous sommes mieux préparés pour l'hiver qu'auparavant", a estimé M. Zelensky. "Mais je ne pense pas que la Russie utilisera moins d'armes", a-t-il ajouté. "L'hiver sera difficile".

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.