GM étend l'usage de ses batteries électriques et à hydrogène aux locomotives

  • AFP
  • parue le

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mardi avoir noué un partenariat pour adapter ses systèmes de batteries électriques et à hydrogène aux locomotives fabriquées par le groupe Wabtec.

"L'industrie ferroviaire est à l'aube d'une transformation durable avec l'introduction des batteries et de l'hydrogène pour alimenter les flottes de locomotives", a commenté Rafael Santana, le directeur général de Wabtec, dans un communiqué.

"Notre locomotive FLXdrive, la première locomotive alimentée à 100% par batterie au monde, a prouvé qu'on pouvait réduire les émissions de carbone jusqu'à 30% lorsqu'elle fonctionne à 6 MWh", a expliqué le dirigeant.

"Mais on ne peut pas s'arrêter là. En travaillant avec GM sur les technologies de batterie Ultium et de pile à combustible à hydrogène Hydrotec, ont peut accélérer la transition de l'industrie ferroviaire vers la décarbonisation et vers des locomotives à zéro émission", a-t-il ajouté.

Les deux entreprises ont noué un protocole d'accord dont elles n'ont pas précisé les termes financiers.

Le fait que Wabtec choisisse les batteries électriques et les piles à hydrogène de GM "valide une nouvelle fois notre technologie et démontre sa versatilité", a souligné Mark Reuss, un responsable du constructeur automobile.

Le groupe a récemment mis l'accent sur le développement de véhicules électriques et ambitionne de ne plus vendre de voitures diesel ou essence d'ici 2035.

Wabtec apportera son expertise en gestion de l'énergie et en système d'optimisation pour développer une solution spécifique aux locomotives, qui tractent de lourdes charges.

jum/jul/nth

 

 

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet