Le chantier du gazoduc Nord Stream 2 débutera en janvier dans les eaux danoises

  • AFP
  • parue le

Les travaux de pose des canalisations du controversé gazoduc Nord Stream 2 reliant la Russie et l'Allemagne débuteront le 15 janvier dans les eaux danoises, selon l'autorité maritime danoise.

Des zones d'interdiction temporaire seront installées autour des bateaux de construction du gazoduc, des zones dans lesquelles "la navigation, la plongée, l'ancrage, la pêche et les travaux sur les fonds marins non autorisés" seront interdits, a indiqué mardi l'autorité.

Joint par l'AFP, un porte-parole du consortium Nord Stream 2 a déclaré ne "pas être en mesure de fournir les détails de la construction".

Nord Stream 2, dont la mise en service était initialement prévue début 2020, est un gazoduc censé doubler les capacités de livraison de gaz russe de son aîné Nord Stream 1, opérationnel depuis 2012, et garantir la sécurité des approvisionnements de l'Europe occidentale via la mer Baltique.

Mais il est vu d'un mauvais oeil par les Etats-Unis et des pays européens, comme la Pologne, qui craignent la dépendance des Européens au gaz russe, que Moscou pourrait utiliser pour exercer des pressions politiques.

Début décembre, les travaux pour ce projet pharaonique de plus de 9 milliards d'euros ont repris dans les eaux allemandes, après avoir été suspendus pendant près d'un an en raison des sanctions américaines contre le gazoduc.

Ces sanctions, dénoncées par Berlin et Moscou, comprenaient le gel des avoirs et la révocation des visas américains pour les entrepreneurs liés au gazoduc.

Le projet associe principalement le géant russe Gazprom à cinq groupes européens: le français Engie, les allemands Uniper et Wintershall, l'autrichien OMV et l'anglo-néerlandais Shell.

jll/hdy/etr

Commentaires

Bruno Lalouette

Est-ce que L'UE a obtenu une défiscalisation douanière de ses produits exportés en Russie, au prorata des montants de gaz, pétrole brut et produits raffinés importés de Russie?

Première base de négociation!

Idem pour le WTI américain, beaucoup plus intéressant en termes de volumes d'échanges réciproques que le Brut russe...

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture