Le géant italien Eni reporte l'introduction en Bourse de Plenitude, sa branche énergies renouvelables

  • AFP
  • parue le

Le géant italien des hydrocarbures Eni a décidé jeudi de reporter l'introduction en Bourse de sa division énergies renouvelables et ventes au détail, baptisée Plenitude, en raison de la "volatilité et l'incertitude" régnant sur les marchés financiers.

Depuis l'annonce il y a deux semaines par Eni de son projet d'introduire prochainement une partie des actions de Plenitude à la Bourse de Milan, "les conditions de marché se sont détériorées", estime le groupe dans un communiqué.

Plenitude est née de la fusion en avril 2021 entre la branche ventes de gaz et électricité au détail et la division énergies renouvelables d'Eni.

Le groupe pétrolier a indiqué vouloir conserver "une participation majoritaire" dans la future société cotée, sans préciser la part destinée à être mise en Bourse.

"Malgré l'intérêt fort et généralisé manifesté par les investisseurs pour Plenitude", Eni a jugé que "la volatilité et l'incertitude qui affectent actuellement les marchés nécessitent un suivi supplémentaire".

L'introduction en Bourse de Plenitude vise selon Eni à "maximiser" sa valeur et à libérer de nouvelles ressources à allouer à la transition énergétique.

L'objectif de Plenitude, qui fournit du gaz et de l'électricité à environ 10 millions de clients, est de développer une capacité de production d'énergie renouvelable de plus de 6 gigawatts d'ici à 2025 et de plus de 15 gigawatts d'ici à 2030.

Eni s'est engagé à réduire de 80% les émissions nettes de gaz à effet de serre de ses produits énergétiques d'ici 2050, au-delà du seuil de 70% indiqué par l'Agence internationale d'énergie (AIE).

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction