L'horloge de l'apocalypse n'a jamais été aussi proche de minuit, l'heure de la fin des temps

  • AFP
  • parue le

Il est minuit moins 90 secondes et cela signifie que l'humanité n'a jamais été aussi proche d'un cataclysme planétaire : c'est en tout cas ce qu'a annoncé mardi, en citant notamment la guerre en Ukraine, le groupe de scientifiques gérant l'horloge de l'apocalypse, qui surveille non pas le temps mais la fin des temps.

Le "Bulletin of the Atomic Scientists", chargé de ce projet symbolique depuis 1947, a dévoilé lors d'une conférence de presse à Washington son nouvel horaire, censé mesurer l'imminence d'une catastrophe mondiale.

Il a été avancé de 10 secondes et marque désormais minuit moins 90 secondes, se rapprochant de minuit, l'heure fatidique que les scientifiques espèrent ne jamais voir atteinte. C'est un record depuis sa création.

Depuis 2020, l'horloge était à 100 secondes de minuit. "Nous avançons l'horloge, et c'est le plus près qu'elle ait jamais été de minuit", a dit le groupe en dévoilant le nouvel horaire. "Les menaces à peine voilées de la Russie sur un usage d'armes nucléaires rappellent au monde qu'une escalade du conflit - accidentellement, délibérément ou par erreur - est un risque terrible. La possibilité que le conflit puisse échapper à tout contrôle reste élevée", a-t-il averti.

Crise climatique

"Nous vivons à une époque de danger sans précédent, et l'horloge de l'apocalypse représente cette réalité", a expliqué Rachel Bronson, la présidente du Bulletin of the Atomic Scientists.

Avancer l'horaire "est une décision que nos experts ne prennent pas à la légère. Le gouvernement américain, ses alliés de l'Otan et l'Ukraine ont à leur disposition une multitude de canaux de dialogue; nous exhortons les dirigeants à faire leur maximum pour les examiner tous afin de reculer l'horloge", a-t-elle ajouté.

C'est pourquoi le communiqué du groupe d'experts est disponible en anglais, en russe et en ukrainien, une première, a-t-elle précisé.

Outre la guerre en Ukraine et le danger nucléaire, les scientifiques ont pris en compte "les menaces persistantes représentées par la crise climatique" ainsi que le fait que les "événements dévastateurs, comme la pandémie de Covid-19, ne peuvent plus être considérés comme des faits rares n'arrivant qu'une fois tous les cent ans".

Le groupe d'experts a aussi évoqué la désinformation et les technologies de surveillance.

« Comme un médecin »

La Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN), prix Nobel de la paix en 2017, a vu dans l'annonce un signal d'alarme à ne pas balayer d'un revers de la main et a appelé à "des actes urgents pour éviter une catastrophe nucléaire".

Mais la nouvelle a aussi été accueillie, sur Twitter par exemple, par certains commentaires sceptiques, interrogeant l'utilité de l'horloge de l'apocalypse ou sa fiabilité.

"Nous ne prédisons pas l'avenir", a dit le groupe d'experts sur son site, anticipant les critiques.

Le Bulletin of the Atomic Scientists "est un peu comme un médecin faisant un diagnostic. Nous examinons les données comme les médecins examinent les tests de laboratoire et les radiographies, et nous prenons aussi en compte des facteurs plus difficiles à quantifier, comme les médecins le font lorsqu'ils parlent avec les patients et les membres de leur famille".

"Puis nous arrivons à un jugement qui résume ce qui pourrait se passer si les dirigeants et les citoyens n'agissent pas pour soigner les maladies", expliquent les scientifiques.

Le Bulletin of the Atomic Scientists a été fondé en 1945 par Albert Einstein et des scientifiques ayant travaillé sur le projet "Manhattan", qui produisit la première bombe atomique.

A l'origine, après la Seconde Guerre mondiale, l'horloge indiquait minuit moins 7 minutes. En 1991, à la fin de la Guerre froide, elle avait reculé jusqu'à 17 minutes avant minuit. En 1953, ainsi qu'en 2018 et 2019, elle affichait minuit moins 2.

Commentaires

BEE

C'est juste ahurissant de lire un tel article d'une naiveté peu adulte.
Le conflit ukrainio-russe peut s'arrêter très rapidement, si les parties occidentales acceptent de comprendre la réalité. Il n' y a pas d'apocalypse en vue, si on accepte de respecter les anthropologies des uns et des autres, en particulier la Russe. Le monde est à 75% très conservateur et n'adhère pas aux rythmes des changement imposé par un occident qui se résume à 25% de la population mondiale.
En stoppant le rôle agressif de l'OTAN en Ukraine, en figeant la neutralité de l'Ukraine et en laissant les territoires de population historiquement russe rejoindre la Russie, on arrive rapidement à l'arrêt des hostilités. Il faut garantir la sécurité de la Russie et tout faire pour qu'elle coopère à nouveau avec l'UE. Les USA n'ont pas à s'immiscer dans ce genre de coopération.
(cf : voire les présentation de Mersheimer et les analyses de E. Todd)

Schricke

Ce qui semble ahurissant, en effet, est le fait qu'un tel article puisse figurer dans ce forum ! A-t-il été rédigé par Putin soi-même ou par l'un de ses "sbires" ? Qui est "BEE" ?
C'est "le monde à l'envers" ? Non ?

hbsc xris

100% d'accord. Je pensais que Connaissances des énergies était un site sérieux, voilà qui soulève un sérieux doute.
Cette histoire d'horloge de l'apocalypse est totalement ridicule et la rapporter dans un article catastrophiste est digne de la plus stupide des presses à sensation.

Bernard Guillaume

Comment peut-on écrire une telle ineptie à moins d’être un sbire de Poutine. Qui a envahi l’Ukraine?
L’armée russe et les sbires de Wagner se comportent comme l’armée nazie de 1941 à 1945 et les horloges ont plutôt reculé de 80 ans.

Max Maes

Excusez moi, mais faites vous partie des trolls russes qui essaient de nous intoxiquer et menacent notre démocratie?

Guillaume

@BEE "accepter les anthropologies des uns et des autres, en particulier la Russie" c'est scientifique, ça ? C'est plutôt soumission à la loi du plus fort à un dictateur sanguinaire qui envahit un pays souverain. Vous auriez dit cela pour Hitler? Désolé pour le point Godwin mais vous le méritez.

Article enfantin, le Bulletin of the Atomic Scientists a été fondé en 1945 par Albert Einstein et des scientifiques ayant travaillé sur le projet "Manhattan" ?

Ceci dit, l'article comporte une faiblesse : il appelle les occidentaux à négocier mais pas la Russie, alors que la solution pacifique à ce conflit est entre les mains de la Russie.

LEBLOND

Vous êtes à côté de la plaque. Historiquement l'Ukraine "ex-RUS" est le berceau de la Russie du Kremlin. Ensuite pour en finir, la Russie tsariste est un amalgame colonialiste dont la Russie de Kiev a fait partie pendant des siècles. Pour l'URSS alors là c'est pire, c'est du colonialisme européen, avec l'occupation de la Pologne, de l'Allemagne, etc... Les Russes sont des spécialistes de la déportations des populations autochtones et de leur remplacement par des populations de la Russie du nord comme dans le DOMBLASS et la CRIMEE.

pggd

C’est assez étonnant de publier le commentaire de ce monsieur BEE, qui est remplis de mensonges et manifestement pro Putin.
Ce monsieur veux nous faire croire que la Russie est un pays qui a « respecté les anthropologies »?
Si la Russie arrête l’agression, la guerre sera finie, si l’Ucraine arrête de se défendre c’est l’Ucraine qui sera finie!!
Je ne suis pas d’accord sur les commentaires négatifs sur l’horloge de l’apocalyspse , il s’agit d’un groupe de scientifiques respectables qui tirent la sonnette d’alarme , ce n’est pas inutile!

BEE

Un peu stupéfait d'autant de réactions pleines d'émotions.
C'est de l'infantilisme que d'analyser la situation en s'accusant de pro Poutine ou pro Zelensky. Accepter d'appliquer la morale protestante low cost des Anglo-saxons à un conflit entres groupes humains cousins est une faute grave. On fait le jeu de ceux qui nous manipulent.
La rigueur d'analyse est essentielle ici : l'invasion de la Russie n'est pas une action mais une réaction. C'est l'erreur commise par les médias de l'UE. Car il y a bien eu une action avec préventions de réaction. Il faut apprendre à aller chercher les informations.
commencez par écouter/voir les podcasts suivants
1- le 23 Janv 23 : Emmanuel TODD sur LCI : https://www.youtube.com/watch?v=pentVgZBB-c
(pourquoi les USA ont tout fait pour tendre un piège à la Russie et éviter que les l'UE s'attache économiquement à la Russie dont elle a tellement besoin)
2- John Mearsheimer : https://www.youtube.com/watch?v=T6mw9U62ZJU
(it is a disaster caused by the USA...)
et https://www.youtube.com/watch?v=m-2Oy3MVyyA&t=5097s
( les étapes du déclenchement de la réaction russe)
3- Hubert Védrine : https://www.youtube.com/watch?v=cwV4dIR6szQ
(l'arrogance des occidentaux ...)
4- Jeffrey Sachs : https://www.youtube.com/watch?v=0Edra2JH2tY&t=8s
( qui explique pourquoi les USA ont fait déclenché la guerre)
et https://www.youtube.com/watch?v=xPCKN_eK-VY
( pourquoi c'est inutile de croire que les Russes seront battus)
et plein d'autres sur Youtube
5_ Scott Ritter (un ancien officier des Marines US) : https://www.youtube.com/watch?v=FkLU0vFAUQs&t=69s
( Russia is on the right side of history)
6- Jacques Baud (ancier officier des services suisse) : https://www.youtube.com/watch?v=63cYFXOnWqQ&t=70s
7 - Dr Jaishankar (min Affaires étrangères INDE) https://www.youtube.com/watch?v=_wZ6hTpflM8
(why India doesnt take position)

Si après ces vidéos, personne n'est convaincu que la réalité est plus complexe que faire de Poutine un criminel sanguinaire et que nous sommes de petits innocents, et qu'il faut absolument mettre en place la neutralité de l'Ukraine, faire sortir les USA d'Ukraine (ils n'ont rien à y faire), stopper les sanctions contre la Russie et mettre au point des règles de partenariat économique avec la Russie, et non suivre les USA à envoyer des chards Allemands pour faire la guerre à la Russie.
Veux-t-on réellement se prendre des bombes nucléaires russes ?
Croit-on réellement que l'OTAN nous protège ? (je rappelle le bateau de la Turquie qui a allumé un bateau Français, la débandade d'Afghanistan, les efforts des "Alliés" pour affaiblir les capacités militaires de la France etc...)
Il est vital de rester brutalement réaliste et froid devant les enjeux de géopolitique et éviter de se laisser manipuler comme de petits naifs émotifs...

LEBLOND

Parce que pour vous l'Ukraine n'existe pas, c'est un territoire Russe (vous voulez dire de l'URSS). Tous les documents que vous donnez comme références de votre délire, sont des gens du type Munichois. Soyons sérieux l'OTAN n'a jamais cherché à envahir la Fédération de Russie, par contre l'Europe et surtout l'Allemagne avec sa politique désastreuse d'écologie radicale nous a conduit au bord de la faillite.

BEE

vous êtes dans l'émotion et la morale, c'est votre droit, mais vous n'avez pas à imposer votre morale aux autres.
Ensuite prenez le temps d'écouter les vidéos que j'ai listées, de spécialistes de la géopolitique, Américains, Indien, Suisse, Français.
A ce stade je ne pense pas que vous soyez capable d'écouter le discours de Poutine de 2007 à Munich, où il prend acte que les Occidentaux n'acceptont jamais un partenariat avec la Russie, sauf si elle est détruite, et pose ses conditions pour la sécurité de la Russie.
Vous faites comme si vous ignorez votre voisin.

Albatros

N'importe quoi, l'AFP ! Ressaisissez-vous, s'il vous plaît !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.