Mexique : Fitch abaisse d'un cran la note de la compagnie pétrolière publique Pemex

  • AFP
  • parue le

L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings a abaissé vendredi d'un cran, de "BB+" à "BB" avec une perspective négative, la note de dette de la compagnie pétrolière publique mexicaine Pemex, plombée par les pertes, ses dettes et la baisse des cours.

"La baisse reflète la détérioration continue du profil de crédit de la compagnie face à la récession au sein de l'industrie pétrolière et du gaz au niveau global", a expliqué Fitch dans un communiqué. Par ailleurs, la charge fiscale élevée, son niveau d'endettement, ses coûts élevés et ses besoins d'investissement limitent sa capacité à naviguer au sein de l'environnement actuel si complexe, juge Fitch.

La perspective négative reflète de son côté la vulnérabilité financière de Pemex, jugé trop dépendant du soutient de l'État, face à un marché du pétrole déprimé. La décision de Fitch intervient quelques jours après celle allant dans le même sens de l'agence Standard & Poor's.

Pemex, la plus grande entreprise publique du pays, a annoncé fin février une perte de 18,3 milliards de dollars en 2019, soit une hausse de 92% par rapport à l'année précédente. Le groupe pétrolier nécessite notamment plus d'investissements pour inverser la baisse continue de sa production, passée d'une moyenne de 3,4 millions de barils par jour (Mb/j) en 2004 à 1,6 Mb/j actuellement.

Le gouvernement du président Andrés Manuel Lopez Obrador a déjà injecté quelque 10 milliards de dollars pour tenter d'alléger les finances de Pemex, qu'il considère comme crucial pour la souveraineté nationale.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet