Mexique : le gouvernement va injecter 5 milliards de dollars dans Pemex

  • AFP
  • parue le

Le gouvernement mexicain a annoncé mercredi qu'il allait injecter 5 milliards de dollars supplémentaires dans la compagnie pétrolière publique Pemex, fragilisée par une lourde dette et une chute de sa production.

"Cette initiative fait partie des efforts du gouvernement pour consolider la stabilité financière de Pemex, améliorer sa rentabilité et sa contribution stratégique à long terme à l'économie mexicaine", a déclaré le ministère des Finances dans un communiqué.

Mi-juillet, le gouvernement mexicain avait annoncé un plan de redressement en trois ans de la compagnie pétrolière publique, récemment dégradée par les agences de notation en raison du niveau très élevé de sa dette, passant par une réduction de sa charge fiscale et une injection de capitaux. En février, le gouvernement avait déjà injecté 5,5 milliards de dollars dans la compagnie.

La compagnie pétrolière a indiqué que les 5 milliards serviraient à des opérations de paiements et de restructuration de sa dette. Pemex va rechercher "une réduction du solde de sa dette, une amélioration de ses indicateurs de liquidité, une réduction des échéances à court terme et des économies sur les intérêts payés par la société".

La compagnie pétrolière, la plus grande entreprise du Mexique, doit augmenter ses investissements pour enrayer une baisse prolongée de la production, passée de 3,4 millions de barils par jour en 2004 à 1,7 million en moyenne aujourd'hui. Mais elle est accablée par une lourde dette qui s'élève à environ 100 milliards de dollars.

Début juin, l'agence de notation financière Fitch a dégradé la note de la dette de Pemex, reléguée en catégorie "spéculative", considérant que le risque que l'entreprise fasse défaut était élevé. Moody's avait fait de même la veille, suscitant la protestation vigoureuse du Mexique, dont la note a également été abaissée.

Ajouter un commentaire