Neoen construira en Australie une nouvelle batterie géante conçue en collaboration avec Tesla

  • AFP
  • parue le

Le producteur français d'énergies renouvelables Neoen va construire en Australie une batterie géante, conçue en collaboration avec Tesla, pour moderniser le réseau électrique et favoriser l'essor des énergies vertes, a-t-il annoncé jeudi(1).

La société a remporté un contrat de services réseau pour une période allant jusqu'à 2032 à la suite d'un appel d'offres lancé par l'État de Victoria : Neoen va ainsi construire à Geelong, près de Melbourne, la "Victorian Big Battery", d'une capacité de 300 MW/450 MWh.

Cette batterie sera l'une des plus puissantes au monde, selon Neoen. Conçue en collaboration avec Tesla (technologie "Megapack") et AusNet Services, elle s'appuiera sur des innovations permettant de moderniser et stabiliser le réseau électrique de la région, et "une augmentation significative de ses capacités", selon Neoen.

Opérationnelle d'ici à la fin 2021, elle augmentera notamment la capacité de l'interconnecteur entre les États de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, en particulier pendant les périodes estivales. Selon les termes du contrat, elle fournira une réponse automatique en cas de coupure imprévue du réseau et elle participera à la régulation de fréquence du marché national australien, favorisant ainsi une pénétration accrue des énergies renouvelables dans l'État de Victoria (qui vise 50% d'énergies renouvelables d'ici à 2030).

Le stockage d'électricité à grande échelle est un élément essentiel pour l'essor des énergies renouvelables, au fonctionnement intermittent. Neoen dispose déjà en Australie depuis 2017 d'une autre « batterie géante » fournie par Tesla, associée à son parc éolien d'Hornsdale.

Commentaires

Jean-François …

Sur cette future installation de stockage, comme sur celles plus petites déjà en service (en Australie et en Californie par exemple) il serait intéressant de disposer d'informations sur le montant de l'investissement, et sur le modèle technique et économique de la rémunération en phase d'exploitation. Autant on dispose de beaucoup de chiffres sur le prix de revient du MWh solaire ou éolien "au pied de l'installation" et sur le modèle économique associé (obligation d'achat à un prix convenu), autant le modèle économique du stockage reste opaque. Et pourtant son coût s'additionne à celui des ENRi....

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet