Plastic Omnium ouvre deux centres de recherche en Belgique et en Chine

  • AFP
  • parue le

L'équipementier automobile français Plastic Omnium a annoncé jeudi l'ouverture de deux centres à Bruxelles et Wuhan pour développer ses activités de recherche et développement (R&D) dans "les carburants, la dépollution et les énergies nouvelles". Ces deux projets représentent un investissement total de 100 millions d'euros environ, selon un communiqué.

Ouvert le 18 juin, le centre de Wuhan, ville pilote de la filière hydrogène en Chine, accueille déjà 150 personnes mobilisées par 57 projets. D'ici la fin de l'année, il devrait approcher les 200 employés. Spécialisé dans les tests mécaniques de systèmes à carburant, il s'intéressera également aux réservoirs à haute pression pour l'hydrogène.

Le centre de Bruxelles, entré en service le 1er juillet à proximité de l'aéroport, est dédié à la réduction des émissions. Ses effectifs devraient atteindre 150 personnes d'ici la fin de l'année et il sera également le fer de lance du développement des énergies nouvelles, des piles à combustible et du stockage de l'hydrogène.

Plastic Omnium compte déjà deux autres centres mondiaux de R&D, celui près de Lyon inauguré en 2003, et celui de Compiègne qui a ouvert ses portes en 2015.

Le groupe emploie 32 000 personnes dans 26 pays qui servent 83 marques automobiles. Porté par l'activité des régions Europe et Asie, il a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 7,24 milliards d'euros en hausse de 12,6% et dégagé un bénéfice net de 533 millions d'euros qui a bondi de 25,4%.

Commentaires

said tayri

On peut s'enrichir en tuant c'est fournisseurs même ces anciens employer témoins,
preuve écrite et vidéo a l'appui.
Mais tout va bientôt apparaître Mr et Mme BUBU.

Ajouter un commentaire