Services pétroliers sous-marins : Subsea 7 sabre dans ses coûts face à la baisse de l'activité

  • AFP
  • parue le

Le spécialiste des services pétroliers sous-marins Subsea 7 a annoncé jeudi un gros effort de réduction des coûts pour faire face à la baisse de l'activité due à la crise sanitaire et à la chute des cours.

Subsea 7, dont la perte nette au premier trimestre a doublé sur un an pour ressortir à 38 millions de dollars, dit vouloir réduire ses coûts annuels d'environ 400 millions de dollars d'ici au second trimestre 2021. Si les détails de ce plan ne seront pas dévoilés avant le deuxième trimestre, le groupe qui emploie 12 000 personnes à travers le monde précise envisager une réduction de ses effectifs, notamment des travailleurs temporaires, et de sa flotte.

Comme l'ensemble du secteur parapétrolier, Subsea 7 est doublement affecté par la pandémie de nouveau coronavirus qui paralyse les activités et par le plongeon du prix du pétrole qui conduit les compagnies pétrolières à réduire leurs investissements.

"Cumulés, la pandémie de Covid-19 et le nouvel environnement de prix du pétrole bas ont eu un impact double sur Subsea 7 à la fois en termes d'exécution des contrats existants et de perspectives d'activités à plus long terme", écrit l'entreprise dans son rapport.

Au premier trimestre, le résultat brut d'exploitation (EBITDA) ajusté a plongé de 39%, à 68 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires en baisse de près de 13%, à 750,6 millions de dollars. Cela reflète une baisse de l'activité en mer du Nord, un gel en Afrique et au Moyen-Orient et une augmentation des coûts due à la pandémie de Covid-19, explique le groupe. Celui-ci a renoncé plus tôt en avril à ses objectifs pour l'année en cours en raison de l'absence de visibilité sur l'attribution de nouveaux contrats et l'exécution de ceux déjà existants.

En début de matinée, l'action reculait de 0,56% à la Bourse d'Oslo, où le groupe est coté bien qu'il soit basé au Luxembourg.

Ajouter un commentaire