Newsletters des énergies

Hikari : les bâtiments « mixtes » à énergie positive du futur

Hikari à Lyon

Vue extérieure des trois bâtiments d'Hikari dans le quartier lyonnais de la Confluence. (©Olivier Guerrin)

Dans le quartier durable de la Confluence à Lyon, un ensemble de bâtiments a été inauguré mi-septembre 2015 : Hikari (« lumière » en japonais). Il s’agit du premier îlot « mixte » (bureaux, logements, commerces) à énergie positive de France. Cela signifie qu’il est censé produire plus d’énergie qu’il n’en consommera (l’énergie « grise » nécessaire pour construire l’ensemble n’est pas prise en compte dans ce calcul).

Les bâtiments à énergie positive se sont développés en France dans les années 2000 et devraient devenir à long terme la norme pour les nouvelles constructions résidentielles, dans le cadre des prochaines réglementations thermiques. Ils sont à l’heure actuelle davantage répandus dans certains pays précurseurs comme l’Allemagne et la Suisse.

Le projet Hikari est pour sa part né en 2011 d’une collaboration public-privé entre la métropole lyonnaise, Bouygues Immobilier, le Nedo (équivalent japonais de l’Ademe en charge de l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables) et d’autres partenaires français et japonais tels que Toshiba.

L’énergie de cet « îlot » sera fournie par une centrale de cogénération à partir d'huile végétale (colza) et une centrale photovoltaïque. Leur production cumulée devrait atteindre 476 MWh selon les estimations du constructeur. Une machine à absorption tirera profit de la chaleur issue de la centrale de cogénération et du froid d'un nappe phréatique à proximité pour satisfaire 80% des besoins en froid des bureaux et des commerces d'Hikari.

L’énergie produite au sein de l'ensemble est mutualisée et répartie de façon intelligente entre les 3 bâtiments en fonction de leur occupation et des besoins propres à chaque activité au fil de la semaine. Hikari fait partie du projet de smart grid Lyon Smart Community qui inclut par ailleurs un service de véhicules électriques en autopartage (SunMoov), le suivi des consommations énergétiques au sein de 275 habitations d'un quartier datant des années 1930 et la mise en place d’un système d’analyse des données de production et de consommation recueillies.

Présentation en images du nouvel ensemble Hikari qui préfigure la ville de demain.