Investissements dans les énergies renouvelables : « Global trends 2020 »

  • Source : PNUE

En 2019, les investissements mondiaux dans les capacités électriques d’origine renouvelable ont atteint, hors grandes centrales hydroélectriques, 282,2 milliards de dollars selon le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE), dont 138,2 milliards d’euros dans l’éolien (+ 6% par rapport à 2018) et 131,1 milliards d’euros dans le solaire (- 3%).

Dans la publication en anglais ci-après mise en ligne le 10 juin, le PNUE, Bloomberg New Energy Finance et l’École de Francfort détaillent ces investissements dans les filières renouvelables qui ont été réalisés pour près de la moitié d'entre eux en Chine (83,4 milliards d’euros en 2019) et aux États-Unis (55,5 milliards d’euros).

Selon ce rapport, les gouvernements et entreprises se sont à ce jour engagés à installer 826 GW de nouvelles capacités électriques d’origine renouvelable (hors grande hydroélectricité) dans le monde d’ici à 2030, pour un coût évalué à près de 1 000 milliards de dollars. Selon les auteurs de cette étude, ces engagements « sont loin de ce qui serait nécessaire pour limiter la hausse de la température mondiale à moins de 2°C » (engagement de l’accord de Paris).

Lire l'étude  :
Investissements dans les ENR
Sources / Notes
  1. En 2020, les nouveaux projets renouvelables ont été ralentis sans surprise par la crise du Covid-19 qui affectera le niveau d’investissements dans ces filières. Le rapport du PNUE appelle à saisir « l'opportunité d'adapter les plans de relance pour accélérer la sortie de processus polluants et adopter des technologies durables aux coûts compétitifs ».
  2. Et loin des montants investis au cours de la dernière décennie dans les capacités électriques d'origine renouvelable (2 700 milliards de dollars entre 2010 et 2019).