Newsletters des énergies

Comment sont répartis les réacteurs nucléaires dans l’Union européenne ?

Centrale nucléaire Royaume-Uni

Le parc nucléaire britannique comporte 15 réacteurs en activité. Ici, la centrale de Torness en Écosse. (©photo)

Dans l’Union européenne, l’énergie nucléaire n’est pas une « exception » française, britannique ou belge. La moitié des 28 États membres possède sur leur territoire au moins un réacteur nucléaire dédié à la production d’électricité.

A fin février 2018, les 126 réacteurs nucléaires installés dans l’Union européenne sont répartis entre 14 pays. Il existe toutefois d’importantes disparités entre les capacités des parcs de ces différents pays. Plus de la moitié de la puissance installée est concentrée en France, pays qui possède 58 réacteurs (d’une puissance de 63,1 GW sur les près de 118 GW du parc européen). Suivent les pays disposant de :

  • 8 réacteurs et plus : le Royaume-Uni (puissance cumulée de 8 918 MW), la Suède (8 629 MW)(1) ;
  • entre 6 et 7 réacteurs : l’Allemagne (9 515 MW)(2), l’Espagne (7 121 MW), la Belgique (5 918 MW), la République tchèque (3 930 MW) ;
  • entre 1 et 5 réacteurs : la Finlande (2 769 MW), la Bulgarie (1 926 MW), la Hongrie (1 889 MW), la Slovaquie (1 814 MW), la Roumanie (1 300 MW), la Slovénie (688 MW) et les Pays-Bas (482 MW).

Seuls 5 des pays cités ci-dessus génèrent moins d'un quart de leur production totale d’électricité à partir de leurs réacteurs nucléaires : l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Roumanie.

Notons que l’Allemagne a décidé de cesser l’exploitation de ses réacteurs nucléaires, les derniers d’entre eux devant être arrêtés en 2022. Par ailleurs, 4 réacteurs nucléaires sont en cours de construction dans l'UE à fin février 2018 : 2 à eau pressurisée en Slovaquie, 1 EPR en Finlande et 1 autre EPR en France.

Parc nucléaire européen

Répartition des réacteurs nucléaires par pays en Europe (©Connaissance des Énergies)

dernière modification le
Sources / Notes
  1. Avec 8 réacteurs en service, le parc nucléaire suédois compte bien moins de réacteurs que celui du Royaume-Uni (15 réacteurs) mais est presque aussi important en matière de capacité installée (la puissance des réacteurs varie d’une tranche à une autre).
  2. L’Allemagne dispose d’une puissance installée supérieure à celles du Royaume-Uni et de la Suède malgré un nombre de réacteurs en activité plus faible.