Comment se compose le parc nucléaire britannique ?

Centrale nucléaire de Hinkley Point B

Située au sud-ouest de l'Angleterre, la centrale nucléaire de Hinkley Point B a produit près de 6,9 TWh en 2019. Une autre centrale constituée de 2 réacteurs EPR, dite « Hinkley Point C », est en cours de construction sur le site (non visible sur cette photo de 2011). (©EDF Energy-Philippe Eranian/Toma)

Le Royaume-Uni dispose de 15 réacteurs nucléaires en service répartis entre 7 centrales. Ces réacteurs sont tous exploités par EDF Energy, filiale britannique d’EDF, et ont généré près de 51 TWh en 2019, soit 15,6% de la production électrique britannique cette année-là.

Quatorze des quinze réacteurs nucléaires britanniques sont connectés au réseau électrique depuis plus de 30 ans et le gouvernement souhaite lancer des projets de construction de nouvelles tranches nucléaires sont actuellement à l’étude. La centrale Hinkley Point C, constituée de deux réacteurs EPR, est actuellement en cours de construction dans le sud-ouest de l’Angleterre. Il est envisagé que ces réacteurs de 3e génération puissent générer à eux seuls 7% de la production électrique britannique(1).

Fin juin 2016, la secrétaire d'État britannique à l'Energie et au changement climatique Amber Rudd avait affirmé(2) que « 18 GW de nouvelles centrales nucléaires étaient en projet », ces projets visant entre autres à compenser les fermetures accélérées de centrales à charbon au Royaume-Uni. Outre Hinkley Point C, les projets de centrales les plus « avancés » étaient portés par Horizon, filiale du groupe Hitachi (2 réacteurs de type « ABWR » sur le site de Wylfa Newydd, au nord-ouest du pays de Galles)(3) et NuGeneration, joint-venture entre Toshiba et Engie (3 réacteurs de type « AP1000 » sur le site de Moorside, au nord-ouest de l’Angleterre)(4). En septembre 2020, Toshiba a toutefois annoncé renoncer définitivement au projet gallois de Wylfa Newydd.

À titre indicatif, le Royaume-Uni est le 2e pays européen disposant du plus grand nombre de réacteurs nucléaires en service, après la France (57 réacteurs nucléaires en service, 70,6% de la production électrique nationale en 2019), et devant la Suède, l'Espagne et la Belgique (7 réacteurs)(5).

Parc nucléaire Royaume-Uni

Le Royaume-Uni fait partie des pays précurseurs de l’exploitation civile de l’énergie nucléaire (premier réacteur connecté au réseau électrique en 1956). Quinze réacteurs sont actuellement en service dans ce pays. (©Connaissance des Énergies)

Sur le même sujet