Les carburants routiers en France en 3 graphiques

parue le
Consommation de carburants

Au 22 mars 2019, le coût hors taxes du gazole en France était de 0,61€/l et celui du SP95 de 0,56 €/l selon l’UFIP. Des montants très éloignés des prix à la pompe. (©photo)

L’Union française des industries pétrolières (UFIP) a présenté le 28 mars un état des lieux de l’industrie pétrolière française en 2018, portant en particulier sur les carburants routiers qui ont suscité une attention particulière lors des derniers mois.

La consommation de carburants routiers : - 1,8% en 2018

La France a consommé 74 millions de tonnes (Mt) de produits pétroliers « énergétiques » en 2018 selon les dernières données de l’UFIP (soit 15 Mt de moins que le pic de consommation de 1999). Ces produits pétroliers compteraient pour 46% de la consommation finale d’énergie en France et fourniraient en particulier 92% de l’énergie consommée dans l’ensemble du secteur des transports.

Dans le détail, la consommation de carburants routiers en France a globalement baissé de 1,8% en 2018 (41,6 Mt), cette baisse étant principalement due à « l’effet des taxes en zones frontalières » selon l’UFIP (report de consommation vers les pays voisins). La hausse de la consommation d’essence dans l'hexagone l’an dernier (+ 3,9%, 8,0 Mt en 2018) a été plus que compensée par la baisse de celle de gazole (- 3,1%, 33,6 Mt).

Consommation de carburants routiers
Hors carburants routiers, les consommations de carburants aéronautiques et de fioul lourd ont respectivement augmenté de 3,2% et 2,1% en 2018 tandis que la demande de fioul domestique et de gazole non routier a reculé de 2%. (©Connaissance des Énergies, d’après UFIP)

La distribution de carburants routiers : 11 068 stations-service à fin 2018

À fin 2018, la France comptait 17 terminaux pétroliers, près de 200 dépôts pétroliers, 7 raffineries et 11 068 stations-service. Le nombre de stations-service continue globalement de baisser (- 79 par rapport à fin 2017) avec, comme lors des années précédentes, de nombreuses fermetures de stations détenues par les acteurs « traditionnels » (sociétés pétrolières et des indépendants, - 105 stations en 2018) et de nouvelles ouvertures de stations au sein de GMS (grandes et moyennes surfaces, + 26 stations en 2018).

Nombre de stations-service en France
En 1975, on dénombrait près de 47 500 stations-service en France. À fin 2018, elles n’étaient plus que 11 068 dans l’hexagone. (©Connaissance des Énergies, d’après UFIP)

Le prix des carburants à la pompe : autour de 60% de taxes

Le prix des carburants à la pompe et la fiscalité pesant sur ces produits ont été au cœur du mouvement des « gilets jaunes ». Au 22 mars 2019, les taxes constituent respectivement 58,2% du prix du gazole à la pompe (0,85 €/l sur un prix total de 1,46 €/l) et 62,7% du prix du SP95 dont s’acquittent les automobilistes (0,94 €/l sur un prix total de 1,5 €/l).

Selon les dernières données d’Eurostat, le prix du litre de gazole à la pompe en France était, à mi-mars 2019, près de 3 centimes d’euro plus élevé qu’en Belgique, 20 centimes plus élevé qu’en Allemagne et 36 centimes d’euros plus élevé qu’au Luxembourg(1).

Prix des carburants à la pompe
La « seule certitude » quant à l’évolution prix du pétrole brut est sa volatilité, rappelle l’UFIP. Cette volatilité se ressent fortement à la pompe, malgré la part majoritaire des taxes dans le prix des carburants. (©Connaissance des Énergies, d’après UFIP)