Nucléaire : qu’appelle-t-on les actinides « mineurs » ?

Actinides mineurs

Les actinides mineurs sont très radioactifs mais peu mobiles et peu abondants. Ici, des assemblages de combustibles neufs d’où proviendront des actinides mineurs. (©EDF-Damien Charfeddine)

Près de 0,2% du combustible usé des réacteurs nucléaires est composé de déchets de haute activité (HA). Parmi eux figurent les actinides dits « mineurs », des déchets « ultimes », c’est-à-dire non réutilisables, concentrant une très forte radioactivité.

Les actinides désignent des métaux lourds dont le numéro atomique est compris entre 89 (actinium dont ces éléments tirent leur nom) et 103 (lawrencium). Ils comprennent principalement l’uranium, le thorium et le plutonium mais également des éléments produits par les réacteurs nucléaires en moindre quantité qu’on qualifie à ce titre de « mineurs », en particulier le neptunium (isotope 237), l’américium (241, 242, 243) et le curium (243, 244, 245).

Au total, près de 600 g d’actinides mineurs sont générés par tonne de combustible irradié. A l’échelle du parc électronucléaire français, cela représente une production d’environ 1 tonne d’actinides mineurs par an(1). L’actinide mineur le plus abondant est le neptunium 237 qui est généré par captures de neutrons par l’uranium 235 et dont la période est de 2,15 millions d’années.

Les actinides mineurs sont actuellement « vitrifiés » avec les autres déchets HA afin de contenir leur forte radioactivité. Il est prévu en France qu’ils soient stockés au sein de couches géologiques profondes sur le futur site de Cigéo (à l’horizon 2025).

Précisons que des recherches portent également sur la « transmutation » des actinides mineurs : ces derniers pourraient, au sein de réacteurs à neutrons rapides comme Astrid, absorber des neutrons rapides afin d’être fragmentés et transformés en produits de fission à vie beaucoup plus courte.

dernière modification le
Sources / Notes
  1. Selon le site laradioactivite.com, toute cette production pourrait être contenue « sans mal dans un sac de 50 litres si elle n'était pas radioactive ». Article sur les actinides mineurs 

Sur le même sujet