O'MEGA1, la plus grande centrale photovoltaïque flottante d’Europe

OMEGA’1

Le projet d’Akuo Energy à Piolenc prévoit également une production maraîchère biologique à proximité de la centrale flottante. (©Akuo Energy)

Akuo Energy a inauguré ce 18 octobre la plus grande centrale solaire photovoltaïque flottante d’Europe à Piolenc, dans le Vaucluse. Présentation.

17 hectares de panneaux photovoltaïques sur un lac artificiel

La centrale solaire flottante baptisée O’MEGA1 s’étend sur 17 hectares, soit l’équivalent de la surface de près de 23 terrains de football. Installée sur un lac artificiel (sur le site d’une ancienne carrière), cette immense « ferme » solaire est constituée de 47 040 panneaux photovoltaïques - vissés sur des flotteurs - d’une puissance crête cumulée de 17 MW.

Le principe de la structure « est le même que pour les pontons flottants installés en bord de mer pour des installations temporaires », indique Bouygues Energies & Services qui a construit la centrale : « ce sont des cuves en plastiques, pleines d’air, qui permettent de maintenir les panneaux hors de l'eau ».

Ces ensembles de flotteurs (conçus par la société française Ciel & Terre) ont vocation à être déployés « sur des bassins écrêteurs de crues et d’irrigation, des réservoirs d’eau potable, des bassins industriels, des terrains inondables ou encore des lacs de carrières », ce qui permet de limiter les conflits d’usage (à Piolenc, les berges étaient notamment jugées trop dangereuses pour l’aménagement d’une base nautique).

L’exploitant Akuo Energy n’indique pas la production annuelle attendue en GWh de sa centrale flottante mais assure que celle-ci pourra satisfaire l’équivalent des besoins électriques annuels de 4 973 foyers. La société rappelle que l’eau permet de refroidir les panneaux et d’améliorer de 5% à 10% leur rendement par rapport à des installations « classiques ».

Un financement citoyen participatif

Le projet O’MEGA1 a été lauréat de l’appel d’offres CRE4 au 1er semestre 2017 et dispose à ce titre d’un soutien public sous la forme d’un complément de rémunération (« écart entre les revenus tirés de la vente d'électricité et le prix déterminé lors de l’appel d’offres »(1)).

Le projet de Piolenc fait l'objet d'un investissement global de 17 millions d'euros. Précisons que le capital de ce projet a été ouvert « aux personnes physiques, possédant une résidence dans le Vaucluse et les départements limitrophes » sur la plateforme de financement participatif « AkuoCoop ».

Dans un rapport publié fin 2018, la Banque mondiale estimait à 400 GW (en retenant « des hypothèses très conservatrices ») le potentiel de déploiement dans le monde de capacités photovoltaïques « flottantes » sur des eaux artificielles(2). Cette technologie rencontre un intérêt particulier en Asie, notamment en Chine.

En France, il existerait « plus de 33 000 plans d’eau de 10 à 50 hectares » sur lesquels pourraient être installés « à court terme » environ 10 GWc de centrales photovoltaïques flottantes selon Akuo Energy.

O'MEGA1
Outre sa centrale solaire flottante, la commune de Piolenc (près de 5 000 habitants) compte aussi 3 éoliennes et est « à énergie positive ». (©Akuo Energy)

dernière modification le
Sources / Notes
  1. Le prix garanti n'est pas communiqué par l'exploitant mais avoisinerait 62,5 €/MWh.
  2. Dans son rapport Where Sun Meets Water publié fin 2018, la Banque mondiale estimait à 1,1 GW les capacités solaires photovoltaïques flottantes installées dans le monde à fin septembre 2018.