Newsletters des énergies

Une poubelle photovoltaïque écrasante et prévoyante

Poubelle photovoltaïque BigBelly

BigBelly, une poubelle autonome aux capacités insoupçonnées. (©BigBelly)

Une poubelle insolite est testée cet été à Genève : alimentée grâce à un panneau photovoltaïque, elle compacte ses déchets et prévient le service de la voirie lorsqu’elle est pleine. Vous l’avez peut-être déjà croisée sans le savoir dans d’autres villes où elle est implantée. Présentation de cette poubelle autonome.

Une poubelle intelligente venue d'Amérique

A l’heure actuelle, elles ne sont que 6 sur les près de 3 000 poubelles installées dans la ville de Genève. Mais ces 6 exemplaires, loués auprès du concepteur américain BigBelly Solar, constituent la quintessence des poubelles. Hautes de 128 cm, ces poubelles principalement constituées d’acier recyclé ont au premier abord une capacité de 120 litres. Cette capacité est trompeuse : elle peut en réalité être multipliée par 6, la poubelle compactant elle-même tous les déchets qu’elle reçoit.

Lorsqu’elle n’a plus la capacité de stocker des déchets supplémentaires, un message est automatiquement envoyé au service de la voirie grâce à une connexion wifi. Cela permet aux éboueurs de se déplacer à bon escient pour retirer les déchets lorsque la poubelle est réellement pleine. L’énergie nécessaire au compactage de la poubelle et à l’envoi d’informations est fournie par une batterie. Celle-ci est alimentée par un panneau photovoltaïque de 30 W incrusté au sommet de la poubelle « intelligente ».

Une poubelle coûteuse mais déjà populaire

La mairie de Genève a installé ses six modèles le 18 juillet dernier dans le centre-ville pour un test de 3 mois. Une première expérimentation avait été réalisée à l’hiver dernier avec des résultats « relativement bons » selon la mairie. Cette dernière réitère ce test pour confronter la poubelle à un plus gros volume de déchets en période estivale. Elle pourra alors bien identifier le retour sur investissement de ce modèle de poubelle. En effet, la BigBelly Solar est vendue à la mairie de Genève au prix de 8 000 à 9 000 francs suisses (soit 6 500 à 7 300 euros), soit presque dix fois plus qu’une poubelle traditionnelle.

Malgré son coût, cette poubelle rencontre un important succès depuis plusieurs années. Outre Atlantique, plus de 1 000 modèles sont par exemple installés à Philadelphie, près de 600 à Boston, plus de 400 à Chicago. En Europe, on peut entre autres croiser des BigBelly à Strasbourg, à Nottingham et à Londres.