Vers une mobilité propre et intelligente

  • Source : Agence européenne pour l’environnement

Le secteur des transports dans l’Union européenne (UE) dépend actuellement du pétrole pour 94% de son carburant et 90% de ce pétrole est importé. Face aux risques de perturbations de cet approvisionnement, l’UE ambitionne de réduire sa consommation de pétrole dans les transports de 70% d’ici à 2050 par rapport au niveau de 2008.

Dans cette publication mise en ligne le 7 octobre, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) délivre ses dernières données relatives au secteur des transports dans l’UE. Elle y précise notamment l’origine des émissions des différents gaz à effet de serre dans ce secteur et aborde de nombreuses problématiques telles que l'impact de la pollution sur la santé humaine ou la réduction des distances parcourues par les denrées alimentaires.  

Les transports sont à l’origine de près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE. Pour réduire ces émissions, l’UE a entre autres fixé des objectifs contraignants de plus en plus stricts en matière d’émissions de CO2 mais aussi de dioxyde d’azote (NOx) et de particules fines (normes « Euro »), les deux principaux polluants rejetés par le transport routier(1).

Bien que les véhicules consomment de moins et en moins de carburant par kilomètre effectué et rejettent de moins en moins de polluants, le bilan environnemental du secteur des transports pâtit de la croissance du parc automobile et de la hausse constante des distances parcourues, constate en préambule de cette étude Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l’AEE. En moyenne, chaque citoyen de l’UE a effectué 12 850 km en 2013, dont plus de 70% en voiture.

Pour rappel, chaque État membre de l’UE est tenu, d’ici à 2020, de porter à 10% la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie liée aux transports.

Répartition des émissions de gaz à effet de serre des transports

Répartition des émissions de gaz à effet de serre des transports dans l'Union européenne (©AEE)

Lire l'étude  :