Éoliennes : le Sénat persiste et insiste

  • AFP
  • parue le

Trois semaines après avoir voté un droit de veto aux maires sur l'implantation d'éoliennes, contre l'avis du gouvernement, le Sénat est revenu à la charge jeudi soir lors de l'examen en première lecture du projet de loi sur la décentralisation.

La chambre des territoires, dominée par l'opposition de droite, a voté le même dispositif que lors de l'examen en première lecture du projet de loi climat et résilence. Il prévoit une délibération du conseil municipal sur les projets d'implantation d'éoliennes, avec aussi la possibilité de les soumettre à un référendum local.

Pour les auteurs LR de l'amendement, il s'agit d'anticiper le fait que le dispositif "ne sera pas retenu dans la version finale du texte climat". Députés et sénateurs doivent tenter lundi en commission mixte paritaire de s'accorder sur ce texte. En cas d'échec, l'Assemblée nationale aura le dernier mot.

Sans surprise, la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault s'est opposée à cet amendement qui conduirait selon le gouvernement "à ralentir le développement de l'éolien".

L'écologiste Guy Benarroche a de nouveau dénoncé "un faux cadeau fait aux communes" et "un non-sens climatique".

Le socialiste Didier Marie a pointé du doigt "l'inaction du gouvernement qui a laissé se développer anarchiquement l'éolien terrestre avec des conséquences négatives pour les populations".

Toujours contre l'avis du gouvernement, le Sénat a en outre voté un amendement du sénateur LR Louis-Jean de Nicolaÿ visant à permettre aux régions d'augmenter, en fonction de la hauteur des éoliennes, "pales comprises", la distance par rapport aux habitations, "comme c'est le cas dans le Land de Bavière", dans le sud de l'Allemagne.

"Une distance minimale de 500 m a été instituée en 2010 entre les éoliennes terrestres et les habitations. Uniforme et rigide, cette règle a causé de nombreuses difficultés", a souligné M. de Nicolaÿ.

Les députés pourront revenir sur ces dispositions lorsqu'ils seront à leur tour saisis du projet de loi dit 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification).

Commentaires

Thomas

Quelle rigolade ces sénateurs archaïques !
" l'inaction du gouvernement qui a laissé se développer anarchiquement l'éolien terrestre avec des conséquences négatives pour les populations "
Quel effet néfaste ? Comment le mesure t il ?

Pourquoi autant de fronde contre cette énergie et pourquoi aucune fronde contre :
- le développement massif de la voiture individuelle et du trafic routier de marchandises qui eux ont un sérieux effet néfaste sur les populations
- le développement urbanistique incontrôlé
- une production agricole aux contraintes environnementales absentes
Etc.
Si ils veulent se soucier des populations qu'ils prennent le sujet du climat et de la biodiversité à bras le corps! Après ils pourront passer au reste !

Milla

La production électrique française est quasiment decarbonée. L’éolien terrestre est une ineptie en France et une pompe à fric pour les promoteurs et investisseurs privés. Le sénat fait preuve de sagesse… allez vivre au pieds des éoliennes dans les Ardennes ou dans l’Aine, vous verrez si vous pouvez encore vous étonner des effets néfastes …

Thomas

Je vous conseille 2 lectures utiles :
La première, de Rte, sur l’évolution du mix électrique français qui - si je résume très rapidement - nous dit: quelque soit le scénario à venir y compris celui où on relance des constructions de centrales nucléaires en France, il nous faudra encore développer l’eolien et le solaire massivement.
https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/bilan-pre…
La seconde, interview du président de la CRE dans les Echos il y a 2 semaines dont je vous mets un extrait ci-dessous:

« Certains plaident pourtant pour relancer la construction de réacteurs nucléaires pour conserver un mix électrique essentiellement fondé sur l'atome. Est-ce crédible ?

Jean François Carenco : Pour toutes les raisons que je viens de mentionner, penser qu'on peut miser à 100 %, ou presque, sur le nucléaire n'est pas sérieux non plus. A l'horizon 2050, tous nos réacteurs se seront arrêtés et nous ne sommes pas en capacité de construire 62 gigawatts [la puissance du parc français, NDLR] de nucléaire, que ce soit pour des raisons industrielles mais aussi d'acceptabilité.
Sur le plan économique, les énergies renouvelables atteignent aussi le même niveau de prix que l'électricité nucléaire historique. On aurait tort de s'en priver. Il nous faut donc doucement baisser la part du nucléaire et trouver des substituts.

Quels sont les leviers les plus efficaces ?
Le premier substitut au nucléaire, c'est la maîtrise de la consommation, grâce à l'efficacité énergétique croissante. Mais attention, au global la consommation d'électricité va augmenter car nous devons décarboner le transport et le chauffage. Le deuxième, c'est la flexibilité des réseaux qui va s'accentuer avec les interconnexions et les dispositifs de stockage en Europe.
Mais cela ne sera pas suffisant. Il nous faut aussi développer des énergies renouvelables , le plus rapidement et le plus massivement possible. Il nous faut du nucléaire et des énergies renouvelables. Opposer les deux est soit un mensonge, soit de la bêtise, soit de la malveillance. »

Donc vous vous situez dans quelle catégorie? Mensonge, bétise ou malveillance ? ;-)

AtomicBoy

@Thomas

Si nous avions mis l'argent qui a servi a construire les centrales solaires et éoliennes du pays, majoritairement importées des pays voisins comme l’Allemagne et le Danemark (ou est l'emploi chez nous ? Me parlez pas des miettes du montage et de la maintenance svp), nous aurions pu remplacer tous les réacteurs actuels sans même artificialiser le foncier ailleurs que dans les centrales actuelles.

Je vous rappelle par ailleurs que le président actuel de RTE est le rédacteur du la loi LTECV de 2015, et qu'il a été nommé a ce poste par .."le président" du projet de loi LTECV, français Brothes ! Dans le genre conflits d’intérêts au premier degré, c'est le pompon !

Le mis électrique français est un mix a deux roues : Hydroélectricités et électronucléaire, cela en fait un mix décarboné a plus de 90% avec un bon pilotage. L'autre pays d’Europe qui est a peu près dans le même cas de figure est ...la suède !
Seule la Norvège fait mieux avec 98% d'hydroélectricité, sauf que nos paysages et la géodésie du pays ne permet pas de couvrir la France de lacs de retenues.

Même cet argument "l'énergie non consommée est la meilleure" ne tient absolument pas si vous savez ce qu'est l'effet Jevons dit aussi effet rebonds. Ce qui n'est pas consommé la immédiatement, le sera ailleurs plus tard pour d’autres raisons et d’autres produits. Depuis l'temps que les pétrolier nous le rabâchent à force de publicité répétitives et astucieuses n'en fera jamais une vérités immuable résistant aux faits et/ou la physique.

Pour le transport, le pétrole sera présent encore pour plus que la fin du siècle. Et même, je vais vous dire une chose qui semble contre-intuitive actuellement a cause de la doxa dominante : son prix va baisser et si effondrement il y a, son prix sera faible au moment fatidique souvent insinué par les escrolos apocalyptiques.

>Mr Carenco dit des sottises a propos de l'acceptabilité du nucléaire. Sinon les polonais et même les chinois ne se seraient pas lancés dans de tels programmes électronucléaires et pas non plus dans les plans quinquennaux de constructions des tranches a charbon.

Je vous conseille des heures de visionnages de la chaine YouTube de jean marc jancovici et ou encore la chaine "le réveilleur", ou même "Mr Bidouille", ou encore "Defakator".
Mention supplémentaire pour les cours de Jancovici a l'école des mines.
Les chaines de l'AFIS ou du CEA valent aussi le détour avec les Conférences de Daniel Heuer ou Etienne Klein.

L'annonce des 50% sorti du chapeau flambiesque est une sophistique déguisée visant a détruire notre filière électronucléaire de bout en bout a petit feu. Mais cela finira par nous obligé a importer du réacteur Chinois comme les Hualong, tirés de nos propres palliers P4', un comble. M'enfin, flamby avait besoin des 6% d'Eva Joly pour gagner en 2012 ...

Thomas

@atomicboy
Et oui, encore un élève de Jancovici qui pense que nucleaire = solution miracle.
Je connais les arguments maintes fois répétés...

Lisez d’ou sort le 50% en 2050, il n’est pas corrélé à celui de la LTECV, il est lié aux contraintes fournies par la filière nucléaire elle-même qui n’envisage pas plus de 50% en 2050.
A part dire que c’est une supercherie, avez vous posé la question aux gens serieux du nucleaire qui savent ce qu’il est faisable ou non?
50% = 14 EPR a construire en moins de 30 ans. Autant dans les 30 glorieuses on pouvait y croire, autant maintenant ça va être « chaud ».
Et à côté il faudra forcément du bas carbone, donc des EnR.
Comprenez le, au lieu de croire au tout nucleaire ad vitam eternam.

AtomicBoy

@Thomas.

Jancovici est une source plus fiable que vous et a fait plus de démonstrations que vous de son savoir. jancovici ne dit jamais que le nucléaire est miraculeux, pas du tout. il parle d'amortisseur et de haute concentration par unité de masse de volume et de surface. Ce que vous écrivez là montre que vous ne l'avez pas regardé ou lu.

Quand je vois les plans quinquennaux des chinois et de bien d 'autres pays (avec des noms plus pompeux mais in finé, c'est la même chose), y compris pétrolier, je pense que c'est largement faisable de rester a 70% voire de remonter a 80 ou 85% sans fermer de réacteurs.

La construction peut être faite par les chinois ! bah oui car a force de dénigrer nos ingénieurs et cette filière personne ne veut plus y aller. le pognon, la BCE et l FE nous ont montré depuis deux ans a cause du COVID, que c'est pas le problème.

Quand bien même nos besoin diminuerait (les usages vont de toutes façon passer du fossile a l’électrique donc j'en doute pas qu'un peu), sans les fossiles abondant pour fabriquer ces machines éolovolatiques, ce sera bcp plus difficile de rentabiliser ces investissements qui coutent chers financièrement et en matériellement, sont importés, et donc créent du chômage indirect.

Thomas

« Je pense qu’il est faisable de rester à 70% voir à 80%.. »
Ah oui, comment, est quel rythme de construction de nouvelles centrales faudrait il tenir ??
La filière elle même n’y croit pas.
Quant à la Chine, elle a réussi à mettre en service 2 EPR en quoi.. 7 ans, après des retards, quand à côté elle a mis en service 52GW d’eolien en la seule année 2020.
Donc Jancovici est out et n’a malgré ses calculs de coin de table si sérieux pas participé aux concertations de Rte sur les scénarios 2050, pourtant c’était ouvert à tous.

Atomicboy

Vous avez mal lu. J'ai bien parlé de le faire autrement que seulement par et pour la filière française : importations de réacteurs chinois ou autres.

Eh oui, le dénigrement poussé par l'Allemagne dans les pays limitrophes de ses frontières n'aboutira qu'à de l'importation.

J'ai compris ça il y a 10 ans a fréquenter les ESCROlos de tous bord.

Atomicboy

RTE est, je répète gangrené par les politiciens corrompus par le pognon de l'eolovoltaique et des calculs électoraux. Mr Brotthes et son accolyte, directeur actuel de RTE, étaient respectivement president et rédacteur de la LTECV de Ségolène durant le mandat Flambiesque.
Évidemment qu'ils n'inviteront pas jancovici.
Cette loi est juste 7ne volonté d'appauvrir la France au profit de l'Allemagne.

Les chinois ne construisent pas que des EPR...ils ont construits tous les modèles étrangers jusqu'à faire les leurs comme les hualong...

Leur objectif est d'être capable de faire 30 reactaurs par an en 2040. C'est ambitieux certes, mais des millions d'ingénieurs sortent de leur écoles.

Quand aux 52 Gw de puissance installée, ça ne va produire plus leurs 60 reactaurs nucléaires en service commercial.
Enfin, je ne sais pas d'où sortent vos chiffres parce que les chinois publient peu ce genre de données publiquement.
Pour terminer, faut-il rappeler que la corruption, véritable oxygène des dictatures, est endémique et que autant d'eolien est certainement objet de flux financiers pour l'alimenter ?

Thomas

@atomicboy

Vous êtes dans un délire conspirationiste assez insupportable en fait. Croire que seuls ceux qui font du nucleaire sont tous très blancs est une vaste blague.
Discuter avec vous n’a finalement aucun intérêt.
Vous devez avoir du mal à dormir en pensant à cette secte mondiale Anti nucléaire. Ça doit vous faire souffrir.
Donc si je résume votre pensée : quand la Chine installe de l’eolien, c’est pour faire du fric. Et quand ils installent du nucléaire, c’est pour sauver la planète. 🤣🤣
Bonne nuit, et bon courage. Ça doit pas être facile tous les jours.
Quant à Rte, quelles sont les preuves de vos attaques. Une seule preuve tangible qui ne sort pas de vos pensées. Car vous osez me demandera d’ou Sortent mes chiffres sur l’eolien En Chine, mais à côté sortez vos preuves de corruption. On est tout ouï.

Thomas

Et Jancovici n’avait pas besoin de carton d’invitation pour participer aux travaux de concertation. Il lui suffisait d’écrire une contribution. Comme tous les autres. Comme la SFeN ou comme « voix du nucleaire ».

Roland CHARLOU

Il faut se rendre à l'évidence, les Français sont particuliers...
Il n'est pas rare de voir, en Hollande, une éolienne dans la cour d'une ferme!!!

AtomicBoy

Le conféti neerlandais n'a certainement pas tous les paysages de notre pays et certainement pas autant de touristes pour ce même paysage, entre autre...

Thomas

@atomicboy
L’argument du tourisme n’a pas été prouvé ; le nombre de touristes en France n’a pas cessé d’augmenter alors qu’il y a plus d’eoliennes chaque année...

Svaine

Quel effet néfaste ? imaginez 1500 tonnes de béton sous chaque éolienne qui perturbe la flore, les sources et l'environnement. Les éoliennes doivent être implantées uniquement là où elles ont une utilité c'est à dire en remplacement d'une partie des énergies fossiles. Les implanter sur des territoires à 500 m des habitations au détriment de la santé des habitants, de la faune, de la flore est une aberration. Vous avez raison M. Thomas, le sujet est bien plus global que le fait de le résumer aux simples éoliennes. C'est pourtant la politique menée aujourd'hui par le biais de promoteurs peu scrupuleux qui ne voient que l'aspect financier de leur projet. Une éolienne produit à peine 20% de sa capacité initiale ce qui nécessite un déploiement surdimensionné pour atteindre une production peu utile puisque non pilotable ! alors oui, M. Thomas je maintiens qu'il faut lutter contre le projet d'éoliennes tel qu'il est mené dans notre pays. Devenons des citoyens de l'environnement et pensons en toutes connaissances de causes, à assurer l'avenir pour nos générations.

Thomas

@Svaine:
Le béton est un materiau inerte qui n’engendre aucune pollution des sols... par ailleurs, si on ne veut pas de béton dans le sol, battons nous en priorité contre le développement incontrôlé de l’urbanisme qui grappille 25000 ha d’espaces naturels ou agricoles par an ! Combien de tonnes de béton ? Vous avez des chiffres? La destruction de la faune et de la flore est faite avant tout par toutes les constructions d’habitat, zone commerciale, etc.
Si on veut être des citoyens de l’environnement il faudrait arrêter d’etre Contre des projets qui produisent de l’electricite bas Carbone (éolien et solaire typiquement) et dénoncer le gaspillage d’energie des projets qui en consomment.

Petite lecture sur comment produire de l’électricité en 2050 en France (donc décisions à prendre maintenant):
https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/bilan-pre…

AtomicBoy

Le socle des éoliennes est inerte das le sol, mais la fabrication du ciment et le sable pour ce béton, ne sont pas sans effets sur l'hydrographie environnante et l'émission de GES et la raréfaction du sable. D'autant que même avec le RE-powering qui consiste a augmenter la puissance électrique de production de la nacelle, et donc sa masse et la taille de sont Rotor,, il faut refaire un pylône plus solide, plus gros et donc un nouveau socle à coté.

Lichens, mousses et ce qui peut se coller sur ce socle en béton ferraillé (ah oui j'avais oublié la ferraille du béton armé aussi) finira dans les nappes.

Devons nous parler des pales avioniques en fibre de verre qui se retrouvent dans les déchetteries et décharges du monde entier ?

AtomicBoy

@Thomas

"Le béton est un materiau inerte qui n’engendre aucune pollution des sols... par ailleurs, si on ne veut pas de béton dans le sol, battons nous en priorité contre le développement incontrôlé de l’urbanisme qui grappille 25000 ha d’espaces naturels ou agricoles par an ! Combien de tonnes de béton ? Vous avez des chiffres?"

Comment logerez vous les gens qui veulent habiter la ou ils le souhaitent et ou la vie est socialement et économiquement possible et de meilleure qualité ?
Comment faites vous pour loger les 400 000 immigrés légaux et illégaux par an qui entrent en France ?
Des bidons villes, des villages de tentes ?

"La destruction de la faune et de la flore est faite avant tout par toutes les constructions d’habitat, zone commerciale, etc."

Je vous renvoie votre question : Vous avez des chiffres ?

"Si on veut être des citoyens de l’environnement il faudrait arrêter d’être Contre des projets qui produisent de l’electricite bas Carbone (éolien et solaire typiquement) et dénoncer le gaspillage d’énergie des projets qui en consomment. "

Sinon, nous pouvons développer des centrales déjà construites dont les terres sont déjà achetées par EDF pour construire de nouveaux réacteurs pour une durée de MINIMUM 60 ans et de manière très concentrée, ce qui évitera de balancer a la fois du béton et d'autres ressources en plus de gêner les habitants. La clef est la concentration, c'est au fond ce que vous dites a propos de l'urbanisme non ?

"(donc décisions à prendre maintenant)"

forcer a prendre des décisions dans l'urgence est toujours une incitation des gens qui veulent empêcher les gens de réfléchir par eux-mêmes et les obliger a décider de suite. Quitte a ce que cette décision profite a une minorité, souvent mafieuse, et rarement dans l’intérêt général. Les politiciens, les mafieux, les banquiers, les escrocs et sans doute bcp d'autres que j'oublie fonctionnent de la sorte. C'est le même type d'arguments que le "nous sommes en retard sur ..."

Vakistude

Mon cher Thomas, avant d’écrire votre réponse d’un air énervé, il me semble que vous auriez dû vous informer un peu plus.
Je tiens à vous donner quelques précisions :
- Si vous désirez voir un développement archaïque de l’éolien terrestre je vous invite à venir dans le nord Mayenne et le constater de vous-même de jour ou mieux par une nuit clair.

- Quant aux effets néfastes, ils sont très simples :
1. Le bruit, mes parents ont une maison proche d’une éolienne ou les 500 mètres semblent avoir été respecté et je peux vous dire qu’en fonction d’où vient le vent je ne peux pas dormir.
2. Les maisons en vente proche des éoliennes ne trouvent pas preneur
3. Je ne parlerai pas de la pollution visuelle
4. Ni des mètres cubes de bétons qui resteront dans le sol car seul les 50 premiers centimètres seront enlevés.
5. Ni des pales qui seront enterrées car non recyclables.
6. …
7. Je vous invite à regarder les reportages, certes à charge sur le sujet :
https://www.youtube.com/watch?v=Vf9EbpzDvoY&t=1318s&ab_channel=Document…
https://www.youtube.com/watch?v=UxlWfLuyiVE&ab_channel=MorventenColere

https://www.youtube.com/watch?v=LeD5pnBCClw&ab_channel=Cha%C3%AEneoffic…

et scientifique pour ceux-ci : - https://www.youtube.com/watch?v=wXqIZxV6VHE&ab_channel=LeR%C3%A9veilleur
https://www.youtube.com/watch?v=s6Xo9iPJGlY&ab_channel=monsieurbidouille
et les cours de Jean Marc Jancovici avec ses 8 cours à l‘école des mines

- Quand ce qu’il est des contraintes environnementales absentes, il me semble que vous ne connaissez rien du monde agricole pour affirmer une telle ineptie. Etant issu du monde agricole je peux vous affirmer que l’on ne fait pas ce que l’on veut comme on veut.
- Voici d’ailleurs ce que l’on peut trouver en quelques minutes avec un moteur de recherche bien connu :

http://www.syndicat-mixte-chalonnais.fr/pdf/B-I-observatoire-agricultur…

- Pour ce qui est de la compétence du sénat, du développement urbanistique incontrôlé et du développement massif de la voiture individuelle, je n’ai aucune source fiable à citer , donc je ne me permettrai pas d’en parler.

Au plaisir de lire votre réponse.

Cordialement

Thomas

Bonjour Vakistude,
Merci des conseils, mais je connais plutôt bien le sujet pour travailler dans le domaine. Je suis par ailleurs fils de viticulteur donc connaît aussi le milieu agricole.
Concernant les nuisances:
1- bruit: la réglementation est stricte et si le seuil d’elevation du niveau sonore est dépassé, le préfet peut demander au porteur de projet de mettre en place des mesures. Je n’ai bizarrement jamais vu de vidéos/preuves montrant un bruit empêchant de dormir, alors que beaucoup s’en plaigne. Pourquoi?
Mais si les éoliennes sont si bruyantes malgré des niveaux d’emissions sonores faibles, comment font les gens qui habitent en ville? Ou ceux qui habitent proches d’une route, d’un ligne de train... Les niveaux de bruits sont largement supérieurs.. c’est plutôt vers ces nuisances qu’il faut se tourner si on se penche sérieusement sur ce sujet de santé publique.
2- maisons qui ne trouvent pas preneur: vous avez une étude précise qui indique que c’est à cause des éoliennes ? Jusque là, aucune étude sérieuse n’a pu démontrer un impact réel sur le prix de l’immobilier Et encore moins sur l’impossibilité de vendre. Une étude est cependant en cours à l’ADEME, on verra ce qu’elle dira.
3- pollution visuelle: subjectif. Je comprends qu’on n’aime pas... D’autres diront l’inverse.
4- la réglementation a évolué depuis juin 2020. La totalité des fondations sera retirée en fin d’exploitation. Quand bien même, toutes les autres infrastructures n’ont aucune obligation de démantèlement... Nos maisons? Nos zones industrielles? Toutes ont besoin de fondations qui resteront à vie même si celles-ci sont abandonnées... pourquoi ce serait plus grave pour l’eolien ?
5- les pales ne sont pas enfouies comme aux Etats-Unis (image qui circule) mais sont broyées pour servir de carburant à certaines industries voir réutilisees pour d’autres usages.. Malgré tout, la recherche avance vite et le recyclage deviendra une réalité dans quelques années. Voir par exemple le projet français Zébra porté par l’institut Jules Vernes qui vise à créer des pales 100% recyclables.
D’autres projets sont en cours pour développer des procédés de séparations des composants. C’est d’ailleurs un sujet strictement commun avec le nautisme, l’aviation ou même le BTP, secteurs eux aussi fortement consommateurs de produits en fibre composite.
Quant aux liens envoyés, je passe ceux des anti éoliens, mais aussi les autres qui ne sont pas « scientifiques », ils font mine de l’etre Et ça fonctionne visiblement.

Pour élargir votre point de vue, je vous invite à consulter ce document de Rte, seul organisme capable de simuler notre réseau électrique français en tenant compte des interconnexions avec nos voisins et à proposer des choses sérieuses (comparativement aux calculs de coin de table de Jancovici qui est très bon dans ses alertes sur l’urgence Climatique mais se trompe sur les EnR). Et pour résumer rapidement les premières analyses de Rte : l’eolien Restera incontournable du mix électrique français en 2050...
https://www.rte-france.com/analyses-tendances-et-prospectives/bilan-pre…

Au niveau mondial maintenant, l’agence internationale de l’Energie estime qu’eolien Et solaire seront les sources de production électriques majoritaires en 2050 dans le monde, preuve qu’elles ont des atouts.

AtomicBoy

@Thomas

1- Ou avez vous vu que l'information est honnête dans notre pays a ce sujet ? L'éolienne est devenue le symbole de communication du greewashing de personnes très fortunées, alors évidement que vous ne verrez pas de vidéos a leur propos a une heure de grande écoute sur une chaine de TV. en revanche vous verrez des nuages de vapeur d'un aéroréfrigérant. Vous sous-estimez la puissance de nuisance et d'infiltration du SER dans nos institutions.

2- Le problème est le même que pour celui évoqué au point 1 + corruption des mairies et des conseillers municipaux locaux.

3- Les lumières anti-collision aériennes qui clignotent de partout dans la nuit font plus penser a une base militaire ou un aérodrome qu'a une architecture paysagère agréable a regarder et loin de l'accord avec les paysages multiséculaires de la France reconnus dans le monde entier par les 86-90 millions de touristes annuels hors période de COVID. Ce n'est pas pour rien que Stéphane BERN qui connais bien notre pays, ses paysages et notre patrimoine hérité se bat contre ces machines standardisées qu'il est devenu impossible d'éviter dés que nous voulons regarder a l'horizon.

4- Il n'y a pas autant de zones industrielles que de centrales éoliennes en France. Sinon notre industrie se porterait du "feu de dieu" selon l'expression consacrée. Les éoliennes et les centrales solaires ne vont pas non plus réindustrialiser la France, car la majorité est importé et le coup du MWh, hors montage / bricolage comptable qui nous pompent sur nos factures électriques, n'est pas compétitif.

5- Lisez donc Bihouix, vous apprendrez que le recyclage 100% est un slogan marketing de greewashing, et pas que pour les pales en fibres de verres des éoliennes? Donc, ce qui serait une ineptie dans le nucléaire serait une avancée majeure pour les éoliennes et les centrales solaires PV ? Bourrage de crane tout ça .
Vous avez tort de ne pas aller regarder les inquiétudes et les arguments de vos opposants, parce que votre argumentation est bien maigre et ne s'appuie que sur le psittacisme habituel des promoteurs béats des ENRi non pilotables avec faible rendement annuels rarement en dessous de 25% par an.

Je vais donc vous faire la même chose : les rapports de RTE sont hautement politiques, surtout au regard de qui dirige cette boite depuis 2016, un parfait conflit d’intérêt pour forcer RTE a appliquer cette sottises de LTECV de Ségolène. Donc, la techno-science est une bonne chose mais le recul devrait vous faire alors vous demander pourquoi nous avions abandonné les moulins a vent par le passé, mais pas les moulins hydraulique qui ont été très largement électrifié pour en tirer du jus.

L'AIE s'est toujours planté dans ses prévision depuis le début. C'est un organe politique et diplomatique des états-unis. Dixit Yves COCHET ou encore Mathieu AUzanneau.

Alain

Entièrement d'accord avec Thomas.
La meilleure énergie, et celle qui pollue le moins, c'est celle qu'on ne consomme pas.
Alors arrêtons de promouvoir le véhicule individuel thermique ou électrique qui ne fait qu'augmenter la demande, la consommation, le besoin de nouveaux moyens de production électrique, ...qui ont tous des avantages mais aussi des inconvénients.
Favorisons le transport collectif avec un maillage serré, un bon niveau de service et des tarifs corrects.
Favorisons la location de voitures individuelles pour les besoins ponctuels, les besoins de déplacement quotidiens pouvant dans la majorité des cas s'effectuer en transports collectifs, à condition que ces derniers soient bien conçus.
Redonnons à notre réseau ferroviaire le rôle qu'il n'aurait jamais dû perdre, c'est à dire le transport de marchandises sur de longues distances.
Les éoliennes terrestres sont perçues comme sources de nuisances visuelles, sonores, et facteurs de risques pour les animaux qui s'en approchent: les autoroutes et voies ferrées existantes ont déjà ce type de défauts.
La solution : installer les éoliennes terrestres (en grand nombre) le long des autoroutes et des voies ferrées. Ainsi les nuisances ne seront pas multipliées, et l'accessibilité des équipements que ce soit pour les construire ou les maintenir sera grandement facilité.

AtomicBoy

@ Alain, c'est faux ce slogan. Il est trompeur.

Tout pays qui est sous alimentée en énergie, et particulièrement en électricité ne se développe pas. Plus il y a d’énergie par habitant dans un pays et plus ce pays voir sa population vivre mieux et plus longtemps tout en faisant progresser son éducation et donc son développement technologique. Voir le livre de Bertrand Cassoret a ce sujet.

Seriez vous décroissant ?

Michael

Bonjour, pour répondre au développement massif de la voiture individuelle dont vous faites allusion, comment voulez-vous que les gens habitant en milieu rural peuvent ils faire ont a laissé mourir les petites épicerie,les cafés,les boulangeries tous ses petits commerces ont disparus nous obligeant à prendre la voiture pour nos besoins quotidiens et après pour en rajouter un peu plus ce sont les écoles communales qui ont été fermer et également pour ce rendre sur nos lieux de travail de plus en plus éloigné de nos domicile.vous pensez que la prolifération des projets éoliens est la bonne solution moi pas quand ce sont l'équivalent d'une piscine olympique de béton pour chaque eolienne sans compter les chemins d'accès pour acheminer les matériaux de construction de ses éoliennes et ensuite pour effectuer leurs maintenance s souvent sur des terres agricoles très fertile il n'y a pas si longtemps il y avait un risques de manque de terre agricole pour fournir nos besoins en ressources et aujourd'hui ont artificialisent nos terres nourrissieres pour implanter des parcs éoliens qui sont incapables de produire et de l'énergie électrique 365/ an car tributaires de conditions météorologiques favorable à cette production (vent) donc pour pallier à ce fonctionnement part intermittence nous oblige à avoir recours a des centrales aux charbon ou au gaz pour la fabrication d'électricité très polluantes et qui nous oblige à être tributaires de pays producteurs des ses énergies fossiles pour nous les importés a des prix très élevés.

Thomas

@michael
Les politiques publiques n’ont pas aidé à créer un système de mobilité vertueuse. Il est temps de se bouger auprès des élus qui sont pour beaucoup bien éloignés des enjeux climat et biodiversité.

Quant au sujet des terres agricoles: l’urbanisation grappille 25000ha par an, l’eolien dans tout ça, c’est que dalle. Vraiment. Donc si le béton vous chagrine, tapez sur les projets de développement d’urbanisme.

Et sur le sujet du soi disant backup, Rte démontre le contraire. Il faut lire les bilans prévisionnels de Rte.

Richard

J'imagine que Thomas va nous fournir le bilan carbone de la fabrication d'une éolienne, celui des matériaux utilisés, celui de son acheminement et des infrastructures nécessaires, celui de sa construction, celui de son démantèlement, celui de son recyclage (si celui-ci est possible?)... j'ai peur que ce ne soit pas aussi décarboné qu'il veuille bien nous le faire croire. Et pour finir le volume du surplus d'électricité fourni par la France aux pays voisins et le coût d'une éolienne pour le contribuable! Je suis curieux de lire à condition qu'il cite ses sources.

Richard

Vous êtes sérieux? Wikipedia!!! Si comme vous l'affirmez, on sait que vos parents sont vignerons... j'ai l'affreuse sensation que l'éolien rempli largement votre assiette. Je me trompe?
Tout ça ne réponds pas aux questions que je vous pose!

Thomas

@richard
Wikipedia qui reprend les valeurs du GIEC. Pour vous éviter de chercher vu que visiblement vous semblez manquer de références.
Mais je vous invite à taper « bilan carbone éolien » ou « Carbon footprint wind energy » sur votre moteur de recherche préféré et vous allez tomber sur plein de références qui confirment toutes le caractère bas carbone de l’eolien.
Je ne vois pas en quoi ça ne répond pas aux questions?

AtomicBoy

@Thomas
vous écrivez : "vous allez tomber sur plein de références qui confirment toutes le caractère bas carbone de l’eolien."

Tout est question de périmètre de mesure, comme toujours.

Ne cherchez pas a nier que 100% d'éolien ne peut pas fonctionner!

Concernant l'artificialisation de l'urbanisme, j'ai simplement envie de dire qu'il faut alors faire votre "coming out" décroissantiste, et alors dans ce cas nous expliquer comment vous faites avec les humains en trop et la décroissance économique.

AtomicBoy

@Thomas, ce lien est brisé, impossible de l'ouvrir, mais peut être pouvez vous nous fournir le détail du document qui vous rassure dans vos idées ?

Dindus

Il a dit archaisme des sénateurs je dirais connaissance du terrain et de l'absence d'acceptation sociale d'un éolien anarchique et économiquement ruineux.
Que les donneurs de leçons, éloignés des réalités de terrain, ouvrent les yeux et cessent leur propagande mortifère de la religion éolienne.

Rochain

Et la religion nucléaire.... Vous ne connaissez pas ? Elle se pratique surtout en France

Milla

Et elle nous rends service depuis 40 ans et nous permet d’avoir la production d’électricité parmi les plus decarbonées d’Europe… regardez la situation de l’Allemagne dont la production électrique est équivalente à la France avec un minimum de nuke et 30 000 éoliennes : bilan carbone désastreux…

Serge Rochain

Une course ne se juge pas à mis parcours. Le bilan carbone de l'Allemagne était bien plus catastrophique qu'aujourd'hui lorsqu'ils avaient 27 réacteurs nucléaires, car depuis 2011 où ils ont arrêtés la première série de réacteurs, ils ont aussi arrêté de nombreuses centrales à charbon et même quelques centrales à gaz en remplaçant tout ça par de l'éolien, du solaire et du biogaz. le résultat est de plus en plus positif.
Le bilan carbone était donc pire au début des années 2000 car L'Allemagne qui ne dispose pas d'une formidable capacité hydraulique comme nous pour assurer les variations de charge n'avait pour réguler son réseau que les centrales Gaz/Charbon qui sont la cause des émissions carbone.

Alain EDLINGER

C'est sans doute pour cela qu'ils sont encore obligés de nous acheter de l'électricité tous les hiver...
De plus ce n'est certainement pas avec des éoliennes, ni des panneaux solaires qu'ils peuvent réguler leur réseaux... Vous avez entendu parler des centrales à gaz qu'ils ont dû mettre en service? D'autant que cela va dans le bon sens pour leurs échanges avec la Russie, gros, très gros producteur de gaz.... Alors ils ne sont pas prêt d'avoir notre bilan carbone... La phobie du nucléaire mène à des inepties...

Serge Rochain

Tien encore un génie oublié par la nomenclature des ingénieurs et scientifiques de France qui ignore que depuis toujours nous achetons plus d'électricité à l'Allemagne qu'elle ne nous en vend. La religion du nucléaire mène à la vanité.

Alain EDLINGER

"En fait, on s'aperçoit que les importations françaises sont souvent en transit vers la Suisse voire l'Italie... et que la France exporte vers l'Allemagne à travers la Suisse et la Belgique. Le bilan commercial est donc très différent du bilan à la frontière.
La raison principale de cette situation est à rechercher du côté de l'intermittence des productions renouvelables: quand le soleil brille, l'Allemagne voit sa production photovoltaïque monter de plus de 20 GW, et il faut pouvoir l'envoyer chez les voisins et quand le vent s'arrête, c'est l'Allemagne du Nord qui appelle de la puissance à travers la Hollande et la Belgique."
https://energie.lexpansion.com/energies-renouvelables/quand-l-allemagne…
L'insolence et le mépris des autres n'"a jamais contribué au dialogue....

Rochain

Quand je dis que l'on achète plus d'électricité à l'Allemagne que nous ne lui en vendons je parle de la balance commerciale, pas des opérations de transit vers les autres pays aussi bien dans un sens que dans l'autre.
Inutile de cherché à finasser en noyant le poisson
Les chiffres des publications officielles de la commission européenne qui corroborent ceux de RTE et de l'institut Fraunaufer ne se discutent pas.

AtomicBoy

@Rochain
"Quand je dis que l'on achète plus d'électricité à l'Allemagne que nous ne lui en vendons je parle de la balance commerciale, pas des opérations de transit vers les autres pays aussi bien dans un sens que dans l'autre."

Sortez nous l'extrait de RTE qui confirme cet argument sur les 10 derniers années pour voir.
M'est avis que depuis la fermeture de Fessenheim, c'est possible mais pas avant.

Alain EDLINGER

Je n'ai pas écrit ce genre de chose...
"Tien encore un génie oublié par la nomenclature des ingénieurs et scientifiques de France qui ignore"...

Rochain

Non vous avez seulement écrit avec mépris vis à vis des allemands le contraire de la réalité.
Reprenez simplement chaque jour de l'hiver que l'on vient de quitter les chiffres quotidiens de notre importation de l'électricité éolienne allemande qui est heureusement venu à notre secours quand durant cet hiver entre 20 et 22 réacteurs nucléaires dur les 56 de notre parc étaient à l'arrêt, aujourd'hui encore nous en avons encore 17 en carafe de ce merveilleux nucléaire "toujours" là quand on en a besoin....!
Perdez de votre superbe nous ne sommes nulle part en tête, si ce n'est dans les vantardises

Alain EDLINGER

Finalement vous voulez avoir toujours raison, trouver toutes les pirouettes pour avoir toujours raison.
Je vous avais déjà repéré dans les commentaires...
Aucun intérêt de continuer à perdre mon temps...

Serge Rochain

Tandis que vous vous faites bien entendu tout ce que vous pouvez pour avoir tort.
Et je dois avouer que vous y réussissez très bien

AtomicBoy

@rochain

"Reprenez simplement chaque jour de l'hiver que l'on vient de quitter les chiffres quotidiens de notre importation de l'électricité éolienne allemande qui est heureusement venu à notre secours quand durant cet hiver entre 20 et 22 réacteurs nucléaires dur les 56 de notre parc étaient à l'arrêt, aujourd'hui encore nous en avons encore 17 en carafe de ce merveilleux nucléaire "toujours" là quand on en a besoin....!"

Ne Feignez pas d'ignorer les arrêts de tranches annuels et décennaux retardés a cause du COVID hein !
Pour information, les arrêts de tranches sont planifiés de longues dates HORS CONTEXTE EXCEPTIONNEL...

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture