La France a exporté un volume record d'électricité vendredi dernier

  • AFP
  • parue le

La France a exporté vers les pays voisins un volume d'électricité historique vendredi, une conséquence du beau temps, a annoncé mardi le gestionnaire du réseau RTE.

Ce « volume record » de 17 415 mégawatts (MW) a été enregistré vendredi à 16h30, explique RTE dans un communiqué. Il a été exporté en particulier vers l'Espagne et l'Italie, dont la production éolienne était faible en raison des conditions anticycloniques sur l'Europe.

Du côté de la France, le beau temps s'est traduit par une consommation d'électricité "exceptionnellement basse" pour le chauffage, équivalente d'une consommation lors des vacances de printemps. La production française était également importante grâce à un parc dimensionné pour l'hiver et une bonne production photovoltaïque grâce à l'ensoleillement, souligne RTE.

En 2018, la France a été le premier exportateur européen (86,3 TWh exportés et 26,1 TWh importés) mais est restée importatrice durant 17 journées.

Commentaires

AtomicBoy44

"Ce volume record de 17.415 mégawatts (MW) a été enregistré vendredi à 16H30, explique RTE dans un communiqué. Il a été exporté en particulier vers l'Espagne et l'Italie, dont la production éolienne était faible en raison des conditions anticycloniques sur l'Europe."

Première erreur : 17,415 MW n'est pas un VOLUME mais une PUISSANCE a un instant T. Il s'agit donc d'un pic de de mande de puissance et non d'un volume. Pour un volume il devrait etre écrit MWh, donc le "h" en plus.

Donc l'effet de foisonnement souvent :mis en avant par les escrolos n'existe pas ...

Ce qui signifie que si toute l’Europe faisait la même bêtise que l’Allemagne, tout le monde voudrait vendre son électricité éolovolatique surproduite au même moment dans toute l’Europe ...
PAS DE STOCKAGE économiquement rentable actuellement. Et pour que le stockage devienne rentable il faudra multiplier les prix du KWh par 10 ou bien 100...C'est ce qu'a admis l'ADEME récemment dans son dernier brûlot antinucléaire annuel.
Donc sans stockage massif et rentable, il faut stopper tout ce déploiement qui ne vise qu'a satisfaire l'idéologie des escrolos bobos mondialistes et germanophiles en Europe, au détriment des masses populaires européennes.

Enfin, rappelons que même avec ses 100 GWe de puissance installée, l'allemagne ne permettra pas a ses entreprises énergivores d'etre compétitives. Seulement a ses consommateurs particuliers, et encore, selon les heures et la matéo

Michel

@AtomicBoy44 (vous êtes de Loire-Atlantique ?)
Je ne considère pas que c'est une erreur. C'est bien de puissance que parlait RTE.
Au creux de l'après--midi nous sommes passés à moins de 55 GW de consommation le 22 février.
A la pointe de la journée cela atteint 71,5 GW.
Nous avons géré un excédent de production sur la consommations, excédent utilisé essentiellement pour l'export (et quelques épisodes de pompage). Un excédent construit : les centrales à gaz ont tourné toute la journée délivrant de l'ordre de 8 GW de puissance.
Nous avons fait le choix d'exporter. C'est une bonne nouvelle pour notre balance extérieure.
Ceci dit cette communication de RTE est un peu du pipeau.
Nos voisins n'avaient pas de vent mais nous non plus : 2 GW de puissance seulement.
Le solaire a bon dos. Au pic d'exportation (17,4 GW) le solaire ne représente que 2,5 GW.
Il est communiqué sur le fait que les voisins ont acheté de l'électricité sans carbone, mais c'est quand même oublier le gaz qui pèse près de la moitié de la puissance exportée.

Mais au delà de cela.
On fanfaronne sur une période exceptionnellement favorable du fait de la météo (et c'est parce qu'elle est favorable que les prix spot sont bas).
On n'a moins fait les fanfarons quand il a fait plus froid.
Dès qu'on atteint les 80 ou 85 GW de demande on ne fait plus les fiers et on commence à compter sur les voisins.
Il faut se rappeler qu'on a tiré jusqu'à 96 GW en pointe.
L'intermittence est un énorme problème de sécurité.
Plutôt que de croire sur parole il faut regarder. Par exemple l'allemagne en janvier dernier :
https://www.energy-charts.de/power.htm?source=all-sources&year=2019&mon…
Pendant des périodes de l'ordre d'une semaine ils ont eu des puissances disponibles en éolien de l'ordre 5 GW (et même jusqu'à quasiment 0), et pendant des périodes de même longueur ils ont eu des puissances disponibles de l'ordre de 30 ou 40 GW : une amplitude de l'ordre de la moitié de notre parc nucléaire : on fait comment ?
Et comme nous sommes voisins, comme en ce moment, nous avons le plus souvent du vent tous en même temps, et du calme tous en même temps. Comment on compte sur ses voisins ? En construisant des centrales au gaz et émettant du CO2 ?
Maîtriser les émissions de CO2 ou viser un 100 % intermittent, il va falloir choisir...

AtomicBoy44

Je persiste et signe.
Un VOLUME d'énergie se compte en KWh, MWh, GWh ou TWh, pas en W, KW, MW, GW ou TW. Je pense que la formulation est erronée. Après, qui a mal formulé, Est-ce RTE ou l'AFP, je n'en sais rien mais je sis parfaitement sur de moi. ce chiffre en MW est UNE PUISSANCE a un instant T, pas un volume d'énergie.

Pour le reste, Sur le fond, je suis plutôt d'accord avec vous. Les intermittents (surtout éolovoltaique) augmentent considérablement les risques de BlackOut en Europe.

Je ne me fie pas a ce que l'on raconte mais a ce que m'affiche Electricitymap.org, et ce que je constatait encore hier entre 12h et 14h est que nous "Produisions" a 66g Co2eq/KWh alors que l’Allemagne était a 406g Co2eq/kWh. ce site regroupe tous les chiffres des transporteur de réseau disponible du monde entier.

Rblase

A la direction de RTE, François Hollande installé un politique, Mr Brotte un ex de l' ADEME qui ne comprend pas grand chose à l'électricité, dans ses anciennes fonctions il faisait la promotion des ENR.

Pierre-Ernest

Malheureusement, il faudra arriver au blackout total sur l'Europe des échanges d'électricité (mesurés et facturés en GWh) pour que les politiques comprennent enfin qu'on ne joue pas impunément avec les puissances installées (mesurées en GW), et qu'il vaut mieux installer des GW non aléatoires si on veut assurer le bien-être des populations (et accessoirement leur propre réélection).

sirius

Même jour ,même heure :on exporte 17415 MW et les 7500 éoliennes produisent 1983 MW .
A quoi bon saccager tous nos paysages ?

Ajouter un commentaire