Logiciels industriels: Schneider Electric avance dans sa reprise totale d'Aveva

  • AFP
  • parue le

Les actionnaires d'Aveva ont approuvé l'offre ferme d'achat faite par Schneider Electric, qui doit ainsi reprendre la part du capital de l'entreprise britannique qu'il ne détenait pas encore, a annoncé Schneider vendredi.

L'opération devrait ainsi être réalisée au premier trimestre 2023, ajoute le groupe français, géant mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels.

Schneider Electric détenait déjà depuis 2017 60% d'Aveva, éditeur britannique de logiciels industriels.

Le 11 novembre, il avait légèrement relevé son offre de rachat des 40% restants, l'améliorant de plus de 400 millions de livres par rapport à l'offre initiale, selon Aveva. L'offre finale valorisait ainsi l'éditeur de logiciels à près de 10,6 milliards de livres (12,1 milliards d'euros).

Les actionnaires minoritaires d'Aveva ont ainsi voté vendredi à la majorité requise en faveur de cette offre améliorée et finale, en numéraire, précédemment annoncée au prix de 3.225 pence par action, indique Schneider Electric.

"Sous réserve de la validation par les instances juridiques compétentes et de la satisfaction des autres conditions énoncées dans le +Scheme Document+, la réalisation de l'opération est actuellement prévue pour le premier trimestre 2023", ajoute le groupe français dans son communiqué.

Schneider Electric emploie 128.000 salariés et est présent dans une centaine de pays.

Aveva emploie 6.400 salariés et fournit des logiciels à plus de 20.000 entreprises dans plus de cent pays. En 2020, il avait racheté son concurrent américain OSIsoft pour 5 milliards de dollars.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.