Neige en Alsace: "un peu moins" de 2.000 foyers toujours privés d'électricité

  • AFP
  • parue le

"Un peu moins de 2.000 foyers" étaient toujours privés d'électricité samedi soir en Alsace mais il devraient être raccordés au réseau sous peu, a indiqué Enedis alors que Météo France a annoncé un nouvel épisode neigeux sur l'Est jusqu'en début de nuit.

Avant 21H00, "plus de 95%" de ces quelque 2.000 foyers devraient être raccordés au réseau électrique, a précisé une porte-parole du gestionnaire de réseau électrique.

"Les opérations se poursuivront" dimanche pour raccorder les derniers foyers, a-t-elle ajouté.

Les foyers concernés se trouvent principalement dans le Haut-Rhin, dans les vallées de Munster et de Sainte-Marie-aux-Mines ainsi qu'au nord-ouest de Rouffach, avait-elle indiqué dans la matinée.

"Le diagnostic a été long" à poser vendredi en raison des difficultés d'accès liées aux chutes de neige mais samedi matin, les agents "ont pu intervenir dès 07H00", avait-elle expliqué.

Vendredi matin, après l'épisode neigeux intense qui touché la région, jusqu'à 12.000 foyers alsaciens étaient sans électricité.

Météo France a placé samedi les deux départements alsaciens, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, en vigilance jaune neige-verglas.

La préfecture du Bas-Rhin a annoncé en fin d'après-midi dans un communiqué la reconduction pour dimanche de l'interdiction dans le département des transports scolaires ou collectifs d'enfants ainsi que des transports non urbains de voyageurs, hors TER.

Celle du Haut-Rhin a réitéré sa mise en garde contre "le risque fort ce week-end (...) de coulées de neige et d'avalanches dans les pentes raides du massif vosgien".

"Le manteau neigeux déjà important va se voir renforcé la nuit prochaine et demain de 10 à 20 cm de neige fraiche au-dessus de 500 mètres d'altitude", indique la préfecture dans un communiqué.

Samedi matin, la Collectivité européenne d'Alsace (CEA), qui réunit depuis le 1er janvier les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, avait annoncé dans un communiqué la fermeture du site vosgien de ski du Markstein, invoquant les "nombreuses chutes d'arbres" empêchant "l'ouverture des routes d'accès" et le risque "de chutes d'arbres et de branches".

La station du Champ du Feu reste partiellement ouverte, avait précisé la CEA sur Twitter.

En raison du verglas et de la neige, la circulation restait délicate samedi en Alsace où plusieurs axes secondaires sont restés fermés, selon la CEA.

En Moselle, placée en vigilance neige/verglas et crues, la préfecture a indiqué que la "perturbation neigeuse" allait toucher le département en fin d'après-midi et début de soirée, avec "3 à 7 cm de neige sèche avant minuit".

Par la suite, les flocons seront "progressivement remplacés par de la bruine", avec un "risque de bruine verglaçante", selon le communiqué la préfecture.

Elle a également mis en garde contre de possibles "premiers débordements" de la rivière Nied.

Les chutes de neige avaient aussi fortement affecté vendredi la circulation des trains mais la quasi-totalité des lignes étaient de nouveau en service samedi soir, à l'exception du tronçon Wesserlingh-Kruth, dans le Haut-Rhin, qui devrait rouvrir dimanche "en fin de matinée", selon la SNCF.

Météo France, qui a placé 32 départements en vigilance orange pour neige-verglas, a annoncé un nouvel épisode neigeux sur l'Est de la France samedi à partir du milieu d'après-midi.

dsa/ha/dlm

Ajouter un commentaire