Newsletters des énergies

En quoi consiste le plan de rénovation énergétique de l’habitat ?

Plan de rénovation des bâtiments

Les bâtiments absorbent 44,5% de la consommation d’énergie finale en France(1). (©photo)

Présenté en mars 2013 par le Président de la République, le plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) vise à rénover 500 000 logements par an (dont 380 000 logements privés et 120 000 logements sociaux) en France jusqu’à 2017. Il doit permettre in fine de diminuer la consommation d’énergie des bâtiments de 38% entre 2008 et 2020 et de réduire les émissions de gaz à effet de serre associées.

Outre cet objectif d’ordre environnemental, le plan de rénovation a un objectif social puisqu’il doit permettre de réduire la précarité énergétique qui touche aujourd’hui près de 8 millions de Français. Il est d’ailleurs déployé sous la forme d’un dispositif baptisé « J’éco-rénove, j’économise ». Le gouvernement attend également la création de dizaines de milliers d’emplois grâce à ce plan tout en professionnalisant la filière de la rénovation. Les aides de l’État vont être progressivement « éco-conditionnées » : certaines d'entre elles ne pourront être attribuées qu’à des professionnels « reconnus garants de l’environnement » (RGE) à partir de juillet 2014.

Ce plan prévoit plus de 1,2 milliard d’euros d’aides pour inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements (aides fiscales, subventions de l’Anah, etc.). Un guichet unique centralise les demandes d’aides et un réseau de 450 Points rénovation info service est déployé en France pour accompagner ces ménages.

Depuis janvier 2014, le taux de TVA pour les travaux de rénovation énergétique a par ailleurs été abaissé à 5,5%. La mise en place de nouveaux outils de financement est actuellement à l’étude tout comme l’instauration d’un « passeport de la rénovation énergétique » retraçant les évolutions de bâtiments à rénover.