Mobilité électrique : combien faudrait-il de points de recharge publics dans l'Union européenne ?

  • Source : Transport & Environment

À fin 2019, il y avait près de 185 000 points de recharge publics pour les véhicules électriques dans l'Union européenne (soit l'équivalent d'un point de recharge pour 7 voitures électriques en circulation). Selon le groupe de recherche Transport & Environment (T&E), il en faudrait quinze fois plus d'ici à 2030 pour répondre aux besoins d'une flotte de véhicules électriques déployée à grande échelle (avec une cible de près de 44 millions de véhicules électriques en 2030, un niveau jugé compatible avec l'objectif européen de neutralité carbone).

Dans l’étude ci-après publiée le 8 janvier, Transport & Environment s'interroge ainsi sur le nombre de points de recharge publics nécessaires dans l'Union européenne à différents horizons (fin 2020, 2025, 2030)(1). Le rapport précise des objectifs pour les 28 pays de l'UE. Au niveau européen, Transport & Environnement évalue à 20 milliards d'euros sur 11 ans (soit près de 1,8 milliard d'euros par an) le besoin de financements privés et publics dans ces infrastructures de recharge. 

La révision de la directive sur le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs(2) et le Pacte vert européen « feront l'objet de discussions acharnées en 2020 et devraient constituer les deux pierres angulaires du plan directeur » pour la recharge des véhicules électriques dans l'Union européenne, souligne Transport & Environment.

Mobilité électrique et points de recharge
Transport & Environment rappelle que la France s'est fixé pour objectif de disposer de 100 000 points de recharge publics pour 1,2 millions de véhicules électriques en circulation à l'horizon 2023. (©Connaissance des Énergies, d'après Transport & Environment)

Lire l'étude  :
Points de recharge de véhicules électriques
Sources / Notes
  1. Ainsi que les conditions de recharge et le volume d'électricité à fournir sur chaque infrastructure.
  2. Directive du 22 octobre 2014 sur le déploiement d'une infrastructure pour carburants alternatifs.