Énergie : retour sur l'année 2020 en quelques publications

parue le
Fin d'année 2020

Connaissance des Énergies vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année. (©Pixabay)

Connaissance des Énergies arrête ses publications pendant la période des fêtes de fin d'année et vous propose de retrouver une sélection d'articles qui ont retenu votre attention en 2020. 

Nous vous souhaitons à toutes et à tous de joyeuses fêtes, malgré le contexte très particulier cette année, et vous donnons rendez-vous le lundi 4 janvier 2021 pour le retour des publications.

Crise du Covid-19 et impact sur la consommation d'énergie

La crise du Covid-19 a sans surprise eu des impacts énergétiques majeurs sur les différents secteurs : en 2020, la consommation mondiale d’énergie primaire a chuté de plus de 5% selon les dernières estimations de l'Agence internationale de l'énergie (- 2% pour la consommation d'électricité).

Convention citoyenne pour le climat en France

La Convention citoyenne pour le climat a rendu fin juin 2020 son rapport final(1), contenant un ensemble de propositions visant à « atteindre une baisse d’au moins 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale » en France (mandat qui était assigné à cette assemblée constituée de 150 personnes tirées au sort). Une partie des propositions de la Convention citoyenne pour le climat doivent être intégrées dans le projet de loi climat attendu fin janvier 2021.

Plans « Hydrogène » 

Différents plans « Hydrogène » ont été présentés en 2020, précisant les stratégies nationales ou régionales dans ce domaine : Union européenne, France, Allemagne, etc. En France, le financement de la stratégie hydrogène « vert » doit s’élever à 7,2 milliards d’euros d’ici à 2030(2). Pour rappel, la France avait présenté un précédent plan hydrogène de 100 millions d’euros en mai 2018.

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim ont été définitivement arrêtés le 22 février et le 29 juin 2020. Le parc nucléaire français compte désormais 56 réacteurs en service, répartis entre 18 centrales. En 2019, le nucléaire avait compté pour 70,6% de la production d’électricité en France métropolitaine (68,3% hors centrale de Fessenheim). Pour rappel, la loi énergie-climat fixe pour objectif de ramener à 50% cette part du nucléaire dans le mix électrique français à l’horizon 2035.

Élection présidentielle aux États-Unis 

L'élection présidentielle américaine, qui s'est tenue le 3 novembre 2020, a été remportée par le candidat démocrate Joe Biden. Pour rappel, les États-Unis sont les 2e consommateurs d'énergie au monde, mais aussi les premiers producteurs mondiaux de pétrole (en incluant les différents hydrocarbures liquides) depuis 2017 et de gaz naturel depuis 2011.

Lectures de fin d'année

En cette fin d'année 2020, deux ouvrages sur les thématiques énergétiques et climatiques ont en particulier retenu notre attention. Nous vous proposons de les (re)découvrir ci-après, avec des extraits de ces ouvrages très pédagogiques.

Et vous, que retiendrez-vous de 2020 ?

Nous vous invitons à poursuivre la discussion sur nos différents réseaux sociaux :

Retour des publications le lundi 4 janvier 2021.

Sources / Notes
  1. Rapport final de la Convention citoyenne pour le climat, juin 2020.
  2. Dans le plan de relance figure l’objectif de « développer une filière d’hydrogène vert » en France (avec 2 milliards d’euros inscrits dans le plan pour les années 2021-2022) et de mettre en place un mécanisme de soutien (via un complément de rémunération ou des appels d’offres) pour la production d’hydrogène « vert » produit par électrolyse de l’eau. Les crédits du plan de relance doivent être « complétés » par le 4e programme d’investissements d’avenir « PIA4 ».

Sur le même sujet